En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

AMMAN/BEYROUTH (Reuters) - Le pilonnage des quartiers sunnites de Homs par l'armée syrienne s'est poursuivi jeudi pour la vingtième journée...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • tant a
    tant a     

    raconte ce que tu veux le bourrage de crane marche pour toute les partie ,mais malheureusement les fait sont la ,une armé lourdement armé pillonne des civil alors tout les blabla des un et des autre on s'en tape royalement ,on mettra ces mort autant sur le compte de bachar et c'est complice qui assassine sont peuple ,et de l'onu qui ne bouge son cul que lorsque il y a du petrole en jeu, assumé bien ce que vous faite ,la vrai honte est que l'on ne s'offusque, que de la mort de journaliste (ou pas). a ils sont beau les sauveur de la libie ,les sauveur d'alibi plutot mais le baton fini toujours par ce retourné contre celui qui l'utilise donc tout le monde aura ça ration en temps voulu,honte a vous tous les pro bachar et l'onu tous ces mort sont a mettre autant au crédit de l'un que de l'autre.

  • polyglotl
    polyglotl     

    Les deux pseudo-journalists seraient entrés en Syrie clandestinement.Leur vocation s'apprete beaucoup plus à des correspondants respectifs des Usa et de la France:en effet un groupe para militaire serait entré en Syrie et fait office d'un Poste de correspondants entre l'opposition à l'étranger (laquelle est orientée à la lettre par Washington et Paris,en violation de la charte des Nations unies),et les groupes islamistes à Homs et ailleurs,galvanisés par l'argent liquide des Qataris.El Qaida est bien sur omni-présente et serait meme recrutée par une nébuleuse non gouvernementale composite,pour entrainer et appuyer les groupes opposants .Hélas,ceux qui avaient calculé pour la distabilisation de la Syrie,avaient revé obtenir un mandat-de-guerre onusien,en vain.
    Meme les Israéliens comptaient beaucoup sur une intervention militaire sous l'égide des nations unies,avec le meme stratagème et ruse, que pour la Libye,pour préparer et exécuter son plan contre l'Iran.
    Homs et ses habitants sont otages des groupuscules armées et des calculs stratégiques des etats majors de pays se disant soucieux des droits de l'homme, et n'ont d'autre choix que de se soumettre aux tenants des lieux..pour le moment.A ce stade,le stratageme consistant à distabiliser la Syrie est un échec...et paradoxalement ''les Conseilleurs ne sont pas les Payeurs'',comme on dit souvent.

  • enfin2012
    enfin2012     

    Info dont on ne parle pas
    Lors de la prise du bastion insurgé dans le quartier de Bab Amr, à Homs, l’armée syrienne a fait plus de 1 500 prisonniers, dont une majorité d’étrangers. Parmi ceux-ci, une douzaine de Français ont requis le statut de prisonnier de guerre en déclinant leur identité, leur grade et leur unité d’affectation. L’un d’entre eux est colonel du service de transmission de la DGSE.

Votre réponse
Postez un commentaire