En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une usine en flammes à Binh Duong, au Viêtnam, le 14 mai 2014.
 

Des usines "chinoises" ont été incendiées et d’autres pillées au Vietnam après l'installation par Pékin d'une plateforme pétrolière dans des eaux revendiquées par Hanoï. La Chine a fait part de son inquiétude.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Thibault Inard
    Thibault Inard     

    il ne manque pas de moyen pour trouver une solution aux différends territoriaux, l’un est de les soumettre à la Cour Internationale de Justice. Mais Pékin fait la sourde oreille à toutes les propositions dans ce sens, au moins à deux reprises de la part de la France, en 1937 et 1947. Si la Chine ne s’arrête pas de répéter la solidité de ces preuves de souveraineté sur l’archipel, pourquoi n’accepte-elle pas soumettre l’affaire à cette juridiction la plus appropriée pour résoudre ce type de litiges entre Etats ? D’autant plus que la Chine dispose d’un juge dans cet organisme

  • Quang Nguyen Tuan
    Quang Nguyen Tuan     

    Historiquement depuis des milliers d'années les chinois du nord pratiquent l'expansion vers le sud et ont absorbés beaucoup de peuples et leur territoires. Que de sang pour les peuples. Le Viet Nam en supporte des milliers d'années de guerres et d'occupations chinoises. La paix au Viet Nam ne revient qu'en 1975 après la guerre américaine. Déjà en 1979 les chinois ont provoqué la guerre au frontière du nord. Maintenant ils continuent leur expansion territoriale maritime et causent des problèmes à toutes les nations voisines le Japon, les Philippines, l'Inde, la Malaisie ... Il suffit de constater les comportements des chinois RPC, que ce soient touristes, ou locaux pour comprendre comment ils y sont éduqués, formés : l'agressivité et l'arrogance.

Votre réponse
Postez un commentaire