En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Image des caméras de surveillance de la cellule diffusée par la VRT.
 

Un reportage montrant le passage à tabac mortel d'un jeune homme dans un commissariat a provoqué un tollé en Belgique. D'autant que l'agent responsable de sa mort n'a pas été suspendu.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • mirabelle
    mirabelle     

    Heybaal pour parlé ainsi vous devez être dans les forces de l'ordre pour savoir la réaction d'une personne sous amphétamines

  • mirabelle
    mirabelle     

    Heybaal moi oui mes les autres non ils sont comme ceux qu 'ils ont élu dans le monde à oui oui ou des bisounours laissons les rêvés

  • lune
    lune     

    c 'est la belgique GPA ET PMA la vie na pas d 'importance pour eux.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est tout un art d'orienter la description d'une situation pour obtenir la réaction souhaitée. C'est sûr que s'ils avaient dit qu'"un délinquant drogué forcené a succombé à l'intervention de la police visant à le maitriser" ça aurait été moins choquant. Moins vendeur. Moins ... mensonger. Journalisme jaune. C'est pas plus compliqué que ça. Pour ces deux policiers tués par deux co***ards bourrés et ultra récidivistes ils auraient pu titrer "policiers négligents décédés lors d'un accident de la route". Faut pas être à ce point dénués de tout esprit critique pour gober tous les titres foireux des médias.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Oui, le psy il y va, il maitrise un délinquant sous amphétamine avec une clé, d'un bras, pendant que de l'autre il lui administre le calmant. Je crois que j'ai vu Steven Seagal le faire dans un film, donc c'est sans doute comme ça que ça se fait dans la réalité ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Genre les citoyens sont tous des délinquants sous amphétamines et les policiers ont effectué une intervention manifestement disproportionnée qui avait pour but évident de le tuer. 1- ça vous est arrivé souvent à vous ? 2- vous avez la moindre idée de la lie de l'humanité qui passe dans les commissariats ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    A partir du moment où la hiérarchie ordonne à quelqu'un de se montrer violent parce que la situation l'exige on peut difficilement le reprocher à l'agent. Mais comment pourrait on être choqué par une vidéo qui n'est pas vraie ? C'est une reconstitution bowdel faut arrêter d'être neuneu ! Et puis qui est choqué ? Les mêmes qui étaient choqués par la photo "glaçante" du militaire français avec un foulard ? Y a des volontaires pour aller maitriser un type sous amphétamines ? Si on lui avait tiré dessus au taser les gens auraient été choqués. Si on l'avait gazé au lacrymo, si tant est que ça marche et que ça "n'agresse" pas aussi les agents, le médecin et les autres détenus qui auraient été placés dans cette cellule, les gens auraient été choqués. Si le médecin était entré et avait été agressé (sans qu'on appelle la police rendez vous compte!!!) les gens auraient été choqués. En réalité les gens sont à ce point déconnectés de ce qu'est la vie, de sa part de violence, de sa part de VIOLENTS du mauvais côté de la barrière (qui utilisent la violence contre des innocents) et des nécessités d'y faire face avec des moyens efficaces (violents, mais pour priotéger la société : police, militaires, vigiles, etc) que pour eux tout ce qui est violent est intolérable. Pourtant les gens ne sont pas complètement c*ns. Si jamais ils sont agressés chez eux ils seront bien contents d'une intervention policière, même musclée au besoin (c'est pas pour rien que les gens soutiennent le porte de l'arme pour la police). Si jamais les intérêts du pays sont menacés, ils seront bien content que nos militaires interviennent, et ils ne sont pas idiots au point de croire que les militaires n'interviennent qu'armés de bonnes intention. Quelque part nous sommes tous conscient de cet état de violence, avec d'un côté la violence criminelle, et de l'autre la violence défensive. Mais nous préférons nier cette réalité. C'est un tabou. Et du coup on est incapable de réagir autrement que comme de parfaits imbéciles. Une imbécilité socialement acceptable, conforme à cette attitude "d'honnête lacheté" qu'on nous a si consciencieusement inculqué. Nous sommes devenus une société de lâches. Et si aujourd'hui des racailles non intégrées, non soumises à ces conformises sociaux, sont capable de braquer un magasin juste en parlant un peu fort, c'est exactement pour cette raison. Redevenons un peuple fort. Commençons par ne plus pousser de cris d’orfraie à chaque fois qu'on l'attend de nous. Maîtriser un type sous amphet' ça se fait pas avec des calins. Il était violent et dangereux pour les autres. L'intervention était nécessaire. Tant pis pour lui. Nous n'allons pas 1- nous fondé sur une fausse vidéo ; 2- nous conformer à ce qu'on attend de nous pour rester des "moutruches".

  • Gargantua
    Gargantua     

    S'il existait un Nobel de la connerie dans l'univers, les humains serraient les lauréats chaque années....nous avons perdu notre raison

  • taloche
    taloche     

    ce qui leur donne le droit de tuer, CQFD. Vous êtes flippant vous quand même !

  • mouchoir
    mouchoir     

    @Papichou : oui , si je t'insulte , tu vas me tuer ;)
    certaines personnes sont des cow-boys , et il y en a de partouts ( oui meme dans la police )

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire