En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un extrait de la scène, filmée par une caméra de vidéosurveillance.
 

La chatte Tara a chargé le chien alors qu'il s'en prenait violemment à un petit garçon de 4 ans. La vidéo de la scène est devenue virale sur le net en quelques heures.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • rocc
    rocc     

    @BenVoyons , elle aura les 3 , l'argent du maitre du chien , son systeme du surveillance et le chat

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    La mère n'est sortie qu'au dernier moment mais la scène a été filmée !! La preuve que les vidéosurveillance ne servent pas à grand chose pour sauver les gens, si ce n'est à "montrer des preuves". C'est symptomatique d'une société dominé par le culte des avocats et des procès. Conclusion : mieux vaut avoir un chat qu'une vidéo :)))

  • HappyButcher
    HappyButcher     

    wladounet une nouvelle preuve de ton inculture!

  • wladyslawas
    wladyslawas     

    Ah ah, où est ce qu'il faut rire, avant ou après le point d'exclamation ? Vu ton commentaire, on est en droit de savoir ce que tu es ! Fille Garçon, tel est la question n'est-ce pas mon cher Trahi. Bonne journée quand même.

  • Trahi
    Trahi     

    et que les filles ne sont pas des garçons! Et que les garçons ne sont pas des filles!!!!!!!!!!!!!!

  • wladyslawas
    wladyslawas     

    Comme quoi même les chiens sont agressifs, mais heureusement il y a super minette. La morale de cette histoire est que les chiens ne font pas des chats.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    La mère n'est sortie qu'au dernier moment mais la scène a été filmée !! La preuve que les vidéosurveillance ne servent pas à grand chose pour sauver les gens, si ce n'est à "montrer des preuves". C'est symptomatique d'une société dominé par le culte des avocats et des procès. Conclusion : mieux vaut avoir un chat qu'une vidéo :)))

Votre réponse
Postez un commentaire