En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des Vénézuéliens font la queue devant une pharmacie, alors que le pays fait face à une pénurie de produits.
 

Mis à mal par la baisse des revenus du pétrole, le Venezuela peine à importer certains produits de première nécessité, comme les préservatifs. Les autorités s'inquiètent d'une recrudescence de l'épidémie de sida.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Badvann
    Badvann     

    Face à la pénurie de préservatifs, les Argentins désargentés doivent savoir se prendre en main

Votre réponse
Postez un commentaire