En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères et chargé d’une mission d'évaluation sur la place de la France dans l'Otan, tente d’expliquer sur BFMTV pourquoi il est si difficile d’intervenir en Syrie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • valgego
    valgego     

    Le vrai problème n'est pas la Russie , le vrai problème c'est Hollande et les socialistes . La droite ,le FN ,la gauche et l'extrême gauche ont des convergences de vue sur le sujet , et proposent sensiblement les mêmes corrections . Ils constatent tous les mêmes insuffisances diplomatiques de Fabius et les mêmes égarements précipités de Hollande . Il faut assumer monsieur Védrine , et assumer ne veut pas dire constater ses échecs ,en être fier et en accabler les autres , mais simplement reconnaitre ses erreurs , démissionner lorsque l'on s'est trompé et se taire lorsque ce que l'on dit est de nature à mettre de l'huile sur le feu . Pour un diplomate ce devrait être l'abc de l'utilisation de la valise diplomatique , vous avez fait la vôtre , retrouvez -en les clés et de préférence , allez l'ouvrir ailleurs ;

Votre réponse
Postez un commentaire