USA : un pilote de ligne interpellé ivre avant de prendre son vol

Il s'apprêtait à prendre son vol entre Minneapolis et New York avec un taux d'alcool largement au-dessus de la limite autorisée aux Etats-Unis.

Anna Moreau
Le 05/01/2013 à 13:01
Mis à jour le 05/01/2013 à 13:02

Il était à peine six heures, vendredi matin, quand des agents de police et de sécurité ont croisé un pilote de la compagnie American Eagle, sentant l'alcool à plein nez. L'homme de 48 ans se dirigeait vers son avion pour préparer son vol reliant Minneapolis et New York.

Une demi-heure plus tard, il faisait ses vérifications quand la police est montée à bord pour le faire souffler dans un alcootest. Résultat : un taux d'alcool bien supérieur à la limite autorisée. Interpellé, il a dû être remplacé, contraignant les voyageurs à patienter deux heures et demi.

Le pilote aussitôt suspendu

Des passagers écoeurés à leur arrivée à New York. "Je ne me sens vraiment pas en sécurité et je pense qu'American Airlines [dont American Eagle est une filiale] aurait dû nous dire ce qui s'est passé", commente l'une. Un autre en frissonne encore : "C'est bien qu'ils l'aient intercepté avant le vol plutôt qu'après, sinon, ça aurait été tragique..."

Quant au pilote, il devrait voir sa licence retirée et être poursuivi en justice. Dans l'attente, il a été suspendu et doit faire l'objet d'une enquête interne.

Toute l'actu International

La question du jour

Etes-vous favorable à l'instauration d'un Smic jeune, inférieur au Smic?