En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Donald Trump speaks during a rally at the International Exposition Center March 12, 2016 in Cleveland, Ohio. Donald Trump is under fire from rivals who blamed his incendiary rhetoric for a violent outbreak Friday between protesters and supporters at the Republican frontrunner's rally in Chicago.
 

Mercredi soir, au cours d’une interview à la télévision américaine, le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump a utilisé le mot "viol" pour décrire le comportement passé de Bill Clinton avec certaines femmes, réactualisant des accusations datant des années 1990.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Parfois les journalistes payent les malfrats pour avoir des actes en direct...

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Trump est accusé d’escroquerie et d'abus de confiance et est poursuivi pour diverses exactions en matières financières et pourtant il sera probablement bientôt le président d'un des pays les plus malsains et corrompus du monde, Monde de M.

Votre réponse
Postez un commentaire