En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    [..]Les Pussy Riot brandissent des drapeaux d’OTPOR, organisme serbe lié idéologiquement à l’Albert Einstein Institution[..]:
    - OTPOR, est à la base une nébuleuse vaguement estudiantine serbe crée dans un but d’opposition à Milosevic et très active dans les années 90. Habité par des convictions non-violentes. Elle est néanmoins accusée par ce dernier d’être une institution à la solde de puissances étrangères visant à le déstabiliser -on en pense ce que l’on veux- mais les états-unis de part la Freedom House (dont le président James Woosley est ancien directeur de la CIA) et l’Open Society Institute ont été les premiers et éternels donateurs du mouvement.
    Après avoir joué un rôle considérable dans la chute de Milosevic, l’organisme tente de se reconvertir en parti politique, échec : 1,6% des suffrages aux législatives et aucun poste, OTPOR fusionne alors avec le Parti Démocratique du président Tadic.
    Promouvant les idées occidentales et luttant contre la corruption (?), l’organisation est en relation avec MJAFT! (albanie) et ZUBR (biélorussie). Elle organise des séminaires internationaux dans le nord de la Serbie. Point d’orgue, lors du printemps arabe, des drapeaux d’OTPOR sont visibles dans les rues du Caire, les membres du mouvement du 6 avril ayant étés formés en Serbie pour organiser la révolution égyptienne. (Quand ont sait que Morsi à fait ses études aux usa et prend maintenant parti en faveur de ces derniers sur la Syrie, l’Iran, les défend suite à l’affaire du film anti-musulman, sans parler des partenariats économiques ou du canal de Suez)…
    - Mais nous ne sommes là qu’en présence d’un organisme intermédiaire, leur modèle idéologique étant l’Albert Einstein Institution de Gene Sharp.
    Gene Sharp ou « le machiavel de la non-violence », créé l’AEI en 1983 et est une influence pour nombre d’organisations des pays de l’est et du monde. Le bureau de L’AEI est basé à son domicile (East Boston), il à écrit de nombreux livres traduits partout sur ses théories de la non-violence. L’AEI est intervenue aux quatre coins du monde et collabore actuellement avec l’alliance démocratique de Birmanie, le parti progressiste de Taïwan, des associations proches du dalaï-lama et un groupe de dissident de l’OLP.
    ¤ Nous voila donc en présence d’une base d’alimentations en tous genres pour groupes d’influence révolutionnaires fantoches. Le problème vient surtout du fait que ses actions et coups de com' sont en général des succès étendant la sphère d’influence économico-politique étasunienne de part une préparation minutieuse et une organisation rodée depuis près de 30 ans. Sans parler de conséquences ou victimes indirectes de ces actions. La non-violence ce bon dos qui permet de corrompre les sphères d’influence sans avoir à mettre les mains dans le cambouis tout en jouant aux saints (surtout quand les donateurs sont multimillionnaires et ont des intérêts dans la région)[...] 15/09/12 bit.ly/WjY8la

  • deuxc
    deuxc     

    En Russie, il ne faut pas tenter de choquer en faisant des scandales dans une cathédrale. Elle n'a que ce qu'elle mérite et c'est fort bien ainsi. La France devrait s'inspirer: le laxisme, la volonté d'ignorer la réalité et/ou de la cacher ronge le pays; cela n'arrive pas en Russie!

Votre réponse
Postez un commentaire