En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Marlise Munoz avec son mari Erick et leur premier enfant. Il se bat pour que Marlise, en état de mort cérébrale, soit débranchée.
 

Une pétition a été lancée mercredi par une organisation américaine pour le droit à l'avortement afin qu'une jeune femme, en état de mort cérébrale et gardée artificiellement en vie au Texas parce qu'enceinte, soit "débranchée", conformément aux vœux de sa famille.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • stefy66
    stefy66     

    C'est de l'acharnement thérapeutique et pas une question d'avortement. Faut pas tout mélanger. Je vous rappelle que la femme est morte. Le maintient artificiellement en vie est contre le vœux de la patiente (et de la famille). The End. Désolée de parler crûment mais combien de temps comptent-ils laisser ce foetus (dont on se sait même pas dans quel état il est) dans le cadavre de sa mère ? S'ils l'ont laissé c'est qu'il est probablement pas viable à l'extérieur mais ils s'acharnent donc ils vont contre les voeux de la patiente et sa famille. Même si c'est triste sans ce maintient artificiel en vie le foetus serait mort naturellement avec sa mère donc la question sur l'avortement n'a pas vraiment lieu d'être. Je trouve cruel qu'ils obligent la famille à garder la femme en "vie" contre même sa volonté à elle et les empêchent de faire leur deuil rendant le malheur qui est arrivé à cette famille encore plus macabre.

  • pseudoma
    pseudoma     

    si j'étais le bébé, je dirai "direct au paradis"

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Pourquoi cette question, ça vous épate qu'on sorte du carcan des commentaires à l'emporte pièce ?

  • quidambof
    quidambof     

    vous êtes médecins ???

  • contrelesabusdepouvoir
    contrelesabusdepouvoir     

    C'est à la fois beau et triste. Magnifique pour l'enfant à venir et terrible pour la mère en mort cérébrale.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Je croyais que le droit à l'avortement était la responsabilité de la mère ... Que je sache la mère n'a pas avorté avant, elle n'a pas manifesté son intention d'avorter, elle n'a pas demandé à avorter. La grand mère demande à ce que sa fille soit avortée, parlant en son nom de "sa volonté". La différence est de taille ! Il ne s'agit pas de respecter le droit à l'avortement mais d'autoriser le droit des tiers à faire avorter une femme sans pouvoir demander l'avis de cette dernière. J'ai du mal à y voir une "avancée". Dommage qu'on ne sache pas dans quel état est le foetus. A trop tarder la question de le conserver vivant ou pas sera de plus en plus sensible.

Votre réponse
Postez un commentaire