En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une femme a été condamnée en Australie pour avoir failli tuer sa fille en lui administrant des médicaments dont elle n'avait pas besoin (Illustration)
 

Pendant neuf mois, elle avait administré à sa fille des cachets de cyclophosphamide, un traitement chimiothérapeutique, achetés sur Internet, et fait croire sur Facebook que sa fille avait un besoin urgent de greffe de moelle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Pauvre petite ! Quelles souffrances elle a du endurer ! ......." la mère souffre du syndrome de Münchhausen par procuration".........qui se solde par 6 ans de prison ?! Une bien grande "malade" cette femme !

  • Vincent Schwartz
    Vincent Schwartz     

    incroyable !!!

Votre réponse
Postez un commentaire