Un soldat français tué et un autre blessé en Afghanistan

Les personnels atteints par des tirs d'infanterie et de roquettes faisaient partie d'une troupe d'assistance, chargée de conseiller l'armée afghane.

Isabelle Gollentz
Le 07/08/2012 à 14:35
Mis à jour le 07/08/2012 à 21:22

L'attaque des insurgés s'est déroulée pendant une opération de grande envergure réunissant une centaine de conseillers français, a précisé Bertrand, Bonneau, le porte-parole de l'Etat-major des armées.

Dans un communiqué, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a précisé que le militaire décédé était l'adjudant-chef Franck Bouzet, du 13e bataillon de chasseurs alpins de Chambéry. L'infirmier Olivier de Vergnette de Lamotte, du Service de santé des armées, a été "gravement blessé" au cours de l'opération.

En 2012, 10 soldats ont déjà perdu la vie

Le président François Hollande et le Premier ministre Jean-Marc Ayrault ont exprimé en des termes similaires leur "vive émotion" après ce décès.

Depuis le début de l'année, dix soldats français ont perdu la vie en Afghanistan, dont quatre le 9 juin dans un attentat suicide revendiqué par les talibans en Kapisa, province infiltrée par l'insurrection.

Cette mort porte à 88 le nombre de militaires français tués depuis le début de l'intervention alliée en Afghanistan fin 2001, il y a plus de 10 ans.

Le soldat blessé est "hors de danger", a précisé dans un communiqué l'Elysée, qui rappelle que le retrait des "forces combattantes" françaises d'Afghanistan "a commencé et sera achevé, comme prévu, à la fin de cette année".

Toute l'actu International

La question du jour

Soupçonné de conflit d'intérêts, Aquilino Morelle devait-il démissionner?