En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • hugues01
    hugues01     

    Rectificatif aux mensonges des merdias :L’adolescent palestinien Muhammad Abu Latifa « a été assassiné » pendant une incursion israélienne dans le camp de réfugiés de Qalandiya ce lundi, a déclaré sa famille, réfutant la version de l’armée d’occupation qui prétendait que Muhammad était tombé d’un toit alors qu’il s’enfuyait.
    Les habitants du quartier ont témoigné que les véhicules militaires israéliens ont envahi le camp lundi à l’aube, et ont pénétré par effraction dans la maison de Muhammad Abu Latifa, 18 ans, afin de le kidnapper.
    La police des frontières israélienne a dit avoir ouvert le feu sur l’adolescent pendant qu’il essayait de s’échapper, le touchant à la partie inférieure du corps. L’occupant a ensuite prétendu qu’Abu Latifa avait fait une chute mortelle tandis qu’il courait au loin sur les toits dans le camp.
    Cependant, l’oncle de Muhammad, Jamal Abu Latifa, a réfuté la déclaration de la police israélienne, disant que les soldats israéliens s’étaient saisis de Muhammad après l’avoir blessé au pied.
    « Il a été poursuivi à 5h30 du matin, puis on lui a tiré dans les pieds et il a été arrêté vivant. Sans que l’on comprenne pourquoi, les soldats Israéliens lui ont tiré dans la poitrine puis l’ont attaché lui avec des fils électriques, et nous avons les preuves que certaines des parties de son corps ont souffert de fractures en raison des violences des soldats, » a-t-il dit à Ma’an.
    Jamal Abu Latifa, un employé au sein d’un comité local de camp, a ajouté que Muhammad n’était pas tombé d’un toit et n’était pour aucune raison recherché par l’occupant israélien.

    « L’armée d’occupation a assassiné Muhammad après s’être saisie de lui. »
    Abu Latifa est le 18ème palestinien assassiné par les forces israéliennes cette année, et la quatrième ce mois-ci.
    Jeudi, les forces israéliennes ont assassiné Falah Hammad Abu Maria, âgé de 53 ans, en Cisjordanie du sud, alors qu’elles kidnappaient un de ses fils.
    Un jour plus tôt, les forces d’occupation avait assassiné Muhammad Ahmad Alawneh, âgé de 21 ans, dans Jénine.
    Plus tôt ce mois-ci, un autre adolescent du camp de réfugié de Qalandiya, Muhammad Hani al-Kasbah, âgé de 17 ans, a été abattu par un commandant israélien après le lancement d’une pierre à un véhicule militaire israélien.
    Le commandant Israélien a prétendu que sa vie était en danger, bien qu’un l’enregistrement diffusé vidéo plus tard ait confirmé les rapports des témoins qui disaient que Kasbah s’enfuyait au moment où il a été tué.



Votre réponse
Postez un commentaire