En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manifestation aux Etats-Unis
 

Un policier a abattu un jeune Noir à Madison, dans le Wisconsin, vendredi soir, en marge d'une manifestation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • archie
    archie     

    Pourquoi précise-t-on "Noir" ? Pourquoi fait-on cette distinction ? Un jeune "Blanc" tué par un policier tout le monde trouverait la tournure de phrase bizarre, mais là non... Si l'on précise, ça veut dire que le policier à tuer ce jeune car il était noir, ce qui est quand même une accusation gravissime. C'est bien beau de se battre contre le racisme, mais si on parle de noirs et de blancs à tout bout de champs, on va jamais s'en sortir.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à archie)

    Peut-être parce qu'aux USA (question d'histoire du pays et de culture) c'est moins tabou qu'en France.
    Là-bas l'appartenance à une ethnie est très fortement mis en avant (à tort ou à raison c'est une autre histoire).

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Entendant du bruit, le policier a forcé l'entrée du domicile...

  • direvrai
    direvrai     

    Il me semble que n'importe quelle personne un tant soit peu sensée, sait parfaitement qu'il ne faut pas s'attaquer à un policier, mais obtempérer.
    Et n'importe quelle personne un tant soit peu sensée, sait parfaitement que ce gars serait toujours vivant aujourd'hui, s'il avait simplement levé les mains et s'était rendu.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à direvrai)

    Si on commence à trouver normal qu'un policier tout seul pète la porte de chez un suspect pour un petit délit sans s'annoncer, sans collègues et tire sur une personne qui réagit parait-il "violemment" face à une intrusion dans son domicile en pleine nuit, c'est le début d'une ère très sombre.
    Dans les années 30 les policiers de New-York et Chicago faisaient des choses de ce genre, les lois ont évolué et la police a été épuré (théoriquement) des ripoux et les formations sont censés leur apprendre à agir et réagir de manière honnête et pertinente.
    Mais depuis quelques années il semble qu'il y'a un souci au niveau des réactions souvent disproportionnées de la part des forces de l'ordre aux States, après que ça tombe encore sur un noir n'est pas forcément une conséquence d'un pseudo racisme, ça c'est probablement plus dû au fait que pour diverses raisons dans certaines régions, la probabilité qu'un problème de délinquance mène à un black est très élevée.

  • Zigzag
    Zigzag     

    Parce qu'on est noir on est pas forcement coupable mais pas nécessairement innocent non plus! Le racisme c'est ne pas accepter cette chose là.

  • Bella
    Bella     

    Ils ont qu'a faire comme pour les hyper marchés en France qui embauchent principalement des français d'origine maghrébine et d'origine africaine comme gardiens. Comme ça, si les policiers sont noirs, ils pourront arrêter les personnes noires en infraction sans risquer de déclencher des révoltes ! Eh, oui, on en ai arrivé là ! Moi, ça me révolte car comme dans cette affaire, c'est normal que la situation a dégénéré. Le noir, quand il a vu que c'était un policier qui avait forcé sa porte, pourquoi il l'a attaqué ? La réaction normale aurait été de se rendre les mains en l'air !

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Bella)

    Quel commentaire de ..., aux USA des policiers noirs c'est pas ce qui manque, par contre dans certaines villes à population à majorité noire n'avoir quasi aucun noir dans la police ça peut être une source de questionnements. Difficile de croire qu'aucun n'était intéressé par la fonction et que parmi des candidats potentiels aucun n'avait les compétences requises.
    Au sujet des agent de sécurité, une bonne partie d'entre eux ne sont pas du tout français, mais bel et bien des immigrés purs et durs et même souvent des clandestins qui bossent pour des boites de sécurité qui ne déclarent par tout à l'URSSAF.
    Ensuite d'accord quand un délinquant, criminel se fait descendre en sortant une arme dans la rue, une station service, un centre commercial etc... mais là quand même faut pas abuser, un keuf qui défonce une porte normal que l'habitant s'énerve, est-ce que ça mérite d'excuser la bavure et la faire passer en légitime défense ?

    FranceCosmopolite
    FranceCosmopolite      (réponse à Boz Ramboz)

    NON! bien sur que NON CE N'EST PAS EXCUSABLE!

    direvrai
    direvrai      (réponse à FranceCosmopolite)

    D'attaquer un policier ?
    Absolument.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à direvrai)

    Qu'est-ce qui prouve qu'il a attaqué le policier ? La parole de celui-ci ? C'est normal vous trouvez qu'un policier entre seul dans une maison pour appréhender un individu signalé comme dangereux ?
    Après qu'il soit noir perso je m'en fous, je trouve juste très bizarre les méthodes de certains policiers américains.
    Je ne dis pas qu'ils n'ont pas le droit de se défendre face à des criminels mais qu'on est forcé de constater que plus d'une fois (et ça c'est en me basant sur la face visible de l'iceberg donc sans compter les drames moins médiatisés ni les milliers de fois ou les opérations ont du se dérouler sans souci majeurs) on a droit à des bavures à la limite de l'exécution.

Votre réponse
Postez un commentaire