En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un magasin d'armes aux Etats-Unis, en octobre 2012 (Photo d'illustration)
 

A la veille des premiers votes au Sénat, un compromis a été conclu entre démocrates et républicains sur l'extension des vérifications d'antécédents avant les achats d'armes. Une mesures promue par Barack Obama.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • realityrenier
    realityrenier     

    On retrouve bien des kalash en france alor que c'est interdit.....
    On répond combatre les armes par les armes ces comme combatre le feu par le feu. Un bandit avec une arme ces du feu et un policier, guard ou just citoyen reponsables ces aussi du feu??? Non c'est l'inverse pur.....et on veut leur enlever cela.
    Combien de personne on sauvée d'autre personne avec des armes....

  • realityrenier
    realityrenier     

    ces vrai

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ah c'est sûr que d'aller emme*der le bouseux au fin fond de l'arkansas qui ne pourra plus échanger son vieux fusil ou faire des bonnes affaires en terme de munitions ça va impacter la mortalité qui vient principalement des gangs connus des services de police dans les grandes agglomérations ou l'acquisition d'armes est déjà soumise à contrôle des antécédents. C'est une loi dogmatique, politicienne. On invoque des résultats dans quelques années, quand Obama aura quitté la scène politique, alors que les résultats on a déjà la chance de les voir grace à la diversité des régimes politiques aux USA. Vous voulez être en sécurité ? Allez dans des zones rurales, wasp, avec des armes en circulation légale. Vous voulez être en insécurité ? Allez dans des grandes agglomération avec des communautés, des gangs et des lois restrictives. A l'exception de new york où ils se font tellement de blé avec les sièges des firmes multinationales qu'ils peuvent se permettre d'avoir des flics partout. Mais c'est malheureusement (?) pas transposable au reste des USA ni du monde. Là bas le coup des lois sur les armes c'est comme les emplois aidés ici. A chaque fois ils brandissent ça comme la solution. A chaque fois on voit que ça ne sert à rien. Mais ça les empêche pas de recommencer. C'est normal, c'est des idées simples, simplistes, au niveau intellectuel de la masse des électeurs. Et aujourd'hui il n'y a que la masse qui compte.

Votre réponse
Postez un commentaire