En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un an après la tuerie d'Orlando, un père n'a pas réclamé le corps de son fils parce qu'il était gay

Les hommages aux victimes du Pulse, à Orlando, un an après la tuerie.
 

Le 12 juin 2016, 50 personnes ont été abattues au Pulse, boîte de nuit gay située à Orlando, en Floride. Un an après, le corps d'une des victimes n'a toujours pas été réclamé par son père. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ViveLe Roy
    ViveLe Roy     

    Ce père aurait-il oublié les vertus du pardon et surtout de l'amour ?

  • Ricardo Fernandes
    Ricardo Fernandes     

    «Ainsi, la famille de Shane Tomlinson, chanteur dans les clubs d'Orlando, n'a pas immédiatement trouvé d'église acceptant d'organiser les funérailles: "Ils ne voulaient pas faire de cérémonie car il était gay", a raconté la mère sur CNN.» Et dire qu'il est des gens qui prônent la modernité du christianisme vis-à-vis de l'islam, dire qu'il est de ceux qui croient que ce n'est que l'islam qui s'entête à demeurer au stade d'une mentalité médiévale et arriérée...

Votre réponse
Postez un commentaire