En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Vitali Klitschko (g.) et Arseni Iatseniouk, les deux principaux leaders de la contestation, au cours de la crise.
 

Plusieurs mois de contestation ont vu les rapports de force politiques se modifier dans le pays. Qui a émergé? Galerie de portraits de l'ère post-Ianoukovitch.

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • VIA IZQUIERDA REGION NORD
    VIA IZQUIERDA REGION NORD     

    Le leader du parti de Gauche Jean-Luc Mélenchon a estimé samedi «absolument prévisible» que la Russie prenne «des mesures de protection» en Crimée face au nouveau pouvoir ukrainien, qu’il qualifie de «putschiste».
    Interrogé en marge d’une manifestation contre le pacte de responsabilité, M. Mélenchon a déclaré: «Les ports de Crimée sont vitaux pour la sécurité de la Russie, il est absolument prévisible que les Russes ne se laisseront pas faire, ils sont en train de prendre des mesures de protection contre un pouvoir putschiste aventurier, dans lequel les néonazis ont une influence tout à fait détestable», a-t-il déclaré.

    «La France est vivement préoccupée par les informations provenant de Crimée, qui font état de mouvements significatifs de forces armées», soulignait un peu plus tôt le chef de la diplomatie Laurent Fabius, en appelant «toutes les parties à s’abstenir d’actions susceptibles d’alimenter les tensions et de porter atteinte à l’intégrité territoriale de l’Ukraine».

    «Nous Français, n’avons rien à faire dans une histoire pareille, nous n’avons rien à faire à encourager les provocations contre les Russes, cela dit sans sympathie pour le gouvernement russe», a déclaré M. Mélenchon.

    «La nation russe ne peut admettre que les nord-Américains et l’Otan s’installent à leurs portes», a-t-il ajouté.

    L’ancien candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle de 2012 estime que «l’Otan et les nord-Américains se livrent depuis des mois à une provocation face à la Russie» en s’appuyant sur «la corruption et la brutalité» du pouvoir alors en place en Ukraine.

    Selon lui, «à la faveur du mécontentement légitime des Ukrainiens, se sont infiltrés des gens stipendiés par les nord-Américains, parmi les plus méprisables et dangereux, en particulier le parti prétendument Svoboda qui est en réalité un parti national-socialiste qui multiplie les provocations anti-russes».

    AFP

  • icietlaouailleurs
    icietlaouailleurs     

    bah changeons cette Europe au d'être fataliste !! Pro USA vote UMP/PS/UDI/MODEM etc etc.... Europe des peuples solidaires/Ecologique Vote FDG ou EEVL, Europe des Nations Vote FN ! tu vois, change là l'Europe si elle te plait pas... tous les Ukrainien ne veulent pas de l'Europe tel qu'elle est, mais un espoir pour beaucoup de sortir de l'EX URSS que Poutine veut reformer !! pourquoi généraliser comme ça l'Europe pro USA !! c'est nous tous l'Europe, à nous d'en faire ce qu'on veut

  • coyote.3
    coyote.3     

    Une véritable fumisterie!
    Cette pseudo révolution est en réalité une véritable fumisterie; dirigée et pilotée, elle est l'outil de sombre personnage qui ne sont qu'a la recherche de maximisé de juteux profits financiers. Des révolutionnaires Ukrainiens, ils n'en n'ont rien à faire. Quand les ukrainiens réaliseront qu'ils ont été manipulés, la colère et la révolte qui s'en suivra saura plus forte. Le FMI et tout autres organismes en relation avec le monde ne cherche qu'a déstabilisé le monde pour ne pas perdre la main et le pouvoir. Ne pas perdre le contrôle du monde et de ses richesses! Il s'en suivra une catastrophe à l'échelle planétaire dans un avenir très proche. Pourquoi? Car dans toute force appliquée il y a une force contraire !!!!

  • androidfrancais
    androidfrancais     

    Tous manipulés, il semblent oublier leur histoire, et que l'UE inféodée aux usa est un vaste foutoir, quand ils auront le FMI aux fesses avec les contraintes que cela suppose, a mon avis il y aura de nouveau des émeutes

Votre réponse
Postez un commentaire