En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Il y a un an débutait les événements de Maïdan, place de l'Indépendance à Kiev, qui allaient plongé l'Ukraine dans une grave crise diplomatique avec la Russie.
 

C'était le 21 novembre 2013: alors que l'ancien président Viktor Ianoukovitch stoppait des négociations censées rapprocher l'Ukraine de l'Union européenne, une manifestation étudiante éclatait, place de l'Indépendance à Kiev. Ce qui allait provoquer une sidérante réaction en chaîne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est sur qu'en France, soit disant pays démocratique, où un président peut mettre en oeuvre n'importe lequel de ses caprices comme un parfait petit dictateur, sans déclencher rien de plus que d'un côté des manifestations pacifiques réprimées dans la violence, et de l'autre des saccages sans la moindre intervention policière, le fait que des gens ne laissent pas faire et soient prêts à prendre des armes paraît incongrus.
    Le fait que ce qui colportent cette idée soient censés être un contre pouvoir est assez sidérant.

  • Badvann
    Badvann     

    Et Pan! Dans Maïdan!

  • hgo04
    hgo04     

    Alors?? qui a commis les assassinats de maïdan??

    On pourrait aussi titrer: les néonazis s'offrent l'Ukraine..

    Mais la, chut.....

Votre réponse
Postez un commentaire