En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch, destitué le 22 février dernier
 

L'Autriche et la Suisse, deux havres financiers appréciés des oligarques, ont décidé d'attaquer au portefeuille l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch et son clan, au moment où les sanctions personnelles promises par l'UE tardent à se concrétiser.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "L'Autriche et la Suisse, deux havres financiers appréciés des oligarques" -> ah bon, je croyais que c'étaient aussi et surtout des états avec destaux de fiscalité, de chômage et de criminalité très décent ... Bref quelques uns des rares pays à ne pas prendre ses citoyens pour des c*nnards justes bons à raquer et à donner le pouvoir à l'un ou à l'autre une fois tous les 5 ans ... Probablement plus des exemples à suivre que des cas à désigner comme des complices d'oligarches corrompus ...

Votre réponse
Postez un commentaire