En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les militants pro-russes demeurent intraitables, malgré l'accord signé jeudi pour résoudre le conflit.
 

Malgré la signature d'un accord jeudi pour stopper la crise, les insurgés pro-russes restent intraitables. La Russie a par ailleurs annoncé avoir massé ses troupes aux frontières de l'Ukraine.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • booboo
    booboo     

    FAIRE CONFIANCE AUX PUTSCHISTES NEO NAZI A PART HOLLANDE ET NOTRE FAFA NATIONAL, JE NE VOIS PAS QUI POURRAIT ACCORDER SA CONFIANCE A DE TELS INDIVIDUS. Il y a un fait très important qui ne doit pas être tenu pour quantité négligeable es américains veulent s'emparer de l'UKRAINE pour se rapprocher des frontières de la RUSSIE/ Nos avons eu droit aux discours de va t en guerre de notre TARTARIN DE TARASCON NATIONALE M. HOLLANDE:. e sus sûr que notre va t en guerre notre président normal ne avait pas que la CRIMEE était RUSSE depuis le 18ème sicle LA CRIMEE a était conquise par les RUSSES sur l'empire OTTAMAN et rattachée seulement en 1954 date à laquelle le camarade KOUTCHEF l'a offert à l'UKRAINE. DE TOUTES MANIERS BIESOT CELUI QUI FERA CONFIANCE A UN ETAT FASCISTES DIRIGE PAR LES NEO NAZI !!!!

  • philog1954
    philog1954     

    Il est tout à fait normal que les habitants des provinces Russophones n'aient absolument pas confiance dans les promesses de l'ignoble pouvoir de maïdan.Comment croire une junte ayant pris Kiev par le sang et qui envoie des chars ,des bombardiers contre des simples citoyens qui ne demandent que l'Ukraine devienne un état fédéral.
    Que les conseillers militaires Américains et la cia partent définitivement d' Ukraine et que les fascistes du secteur droit déposent leurs armes afin d'apaiser les tensions entre les provinces et permettre le dialogue et également laisser les candidats de l'est à l'élection présidentielle s'exprimer librement à la télé sans les frapper ni les chasser.
    L'hypocrisie et le cynisme des USA/UE et des médias français me font vomir !
    Non les Russophones ne sont pas des terroristes mais des simples citoyens qui veulent vivre en paix avec leurs particularités et n'ont jamais déstabilisé leur pays par l'anarchie ,le chaos ou par des révolutions colorées venues de l'étranger.

  • Fibonacci
    Fibonacci     

    Les putschistes libèrent d'abord le bâtiment du Parlement occupé toujours à Kiev par les manif. pro-Washington-BHL, et ensuite dégagent illico la CIA de Kiev (la CIA occupe actuellement un étage entier du bâtiment destiné aux services de renseignement ukrainiens). Les russophones Ukrainiens n'ont pas signé aucun accord à Genève....donc ils ne sont pas tenus à rien, d'autre part ils n'ont pas été invités par les Kiev-Maidan "démocratiques".

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Comme d'habitude, il y a les bons (les occidentaux et et les américains) et les méchants (les russes) !!! vous ne croyez pas que c'est trop simple !!!

  • latyque
    latyque     

    *Malgré la signature d'un accord jeudi pour stopper la crise, les insurgés pro-russes restent intraitables.* > Cet accord prévoit le désarmement de tous les groupes illegaux, ceux d'autorités illégaux à Kiev et à l'ouest de l'Ukraine comme ceux à Donetsk et à l'est de l'Ukraine. Est-ce possible? A quoi sert un accord pareil, à vous de décider.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Moi ce qui m'étonne c'est qu'on ne considère pas ces gens comme des "loyalistes" mais comme des "pro-russes". Ce sont eux qui se qualifient tel quel ??

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    ""Il y a des troupes près de la frontière ukrainienne. Certaines y sont basées, d'autres ont été envoyées en renfort en raison de la situation en Ukraine", a déclaré le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov." -> tiens il est où le vladimir fan boy lover qui hurlait à la mort qu'il n'y avait aucune troupe russe à la frontière ? Même les officiels russes le disent ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    palfait'ment !

Votre réponse
Postez un commentaire