En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des rebelles prorusses, le 16 avril 2014, à Kramatorsk, dans l'Est de l'Ukraine. (photo d'illustration)
 

Une "grande partie" des combattants rebelles et leur principal chef ont fui Slaviansk, l'un de leurs bastions dans l'Est, devant les forces de Kiev, a annoncé samedi matin le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • benoit77
    benoit77     

    Possible mais les rebelles laissent beaucoup d'armes derrière eux et puis ce n'est pas l'armée régulière russe (heureusement ) Cela ressemble vraiment a une fuite. Même Pushilin dit que Poutine ne fait rien et l'a donc trahit (enfin lui est bien planqué à Moscou comme son pote Yanoukovitch). De plus quand les ex-otages vont témoigner de ce qu'ils ont vécu, les rebelles vont devenir beaucoup moins sympathique y compris chez les russes de Russie.

  • Franck04
    Franck04     

    L'histoire nous enseigne la signification tactique d'un "retrait"de la part de Russes. 1ere phase attirer les forces Ukrainienes en un point. "2eme phase couper les voie d'acces et tirer sur tout ce qui vole, et enfin a l'artillerie sur ce point a partir d'un encerclement. C'est pas forcement un avantage d'avoir "pris" une ville !

  • Gregor
    Gregor     

    Il n'y a jamais eu d'interdiction de la langue russe. Après l'annexion de la Crimée par la Russie, les prorusses ont cru pouvoir mener une guerre en dentelles, malheureusement quand on joue avec le feu on se brûle.

  • thierry1970
    thierry1970     

    Poutine n a rien fait , ce st bien les usa qui sont derrière cette haine et Kiev qui a interdit la langue russe. j ai bien peur que bien que les russophone déposent les armes, que Kiev poursuive son épuration ethnique anti russophone ! Honte a l europe qui n est qu aux pieds des usa !!!

Votre réponse
Postez un commentaire