En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'accord d'association entre l'UE et l'Ukraine prévoit une association politique renforcée et l'intégration économique.
 

Cet accord, négocié pendant cinq ans entre Kiev et Bruxelles, prévoit d'aider à la modernisation politique et économique de l'Ukraine. Mais sa mise en œuvre implique de douloureuses restructurations économiques en échange d'investissements européens.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Tamas77
    Tamas77     

    Tout à fait d'accord avec IHF62.
    L'Ukraine est évidement un pays européen mais elle n'a pas à être intégrée dans l'immédiat au sein de l'Union Européenne. Alors que de plus en plus de pays se posent la question de rester ou non au sein de l'UE, celle-ci continue sa volonté de s'élargir aux pays les plus pauvres d'Europe, pour le grand plaisir du capital.

    Actuellement l'UE se comporte comme un état totalitaire qui n'a rien à envier à l'ancienne URSS. Elle est dirigée par des personnes non élues, elle impose aux états la composant des directives et des lois en faisant fi de la souveraineté nationale et enfin elle se permet de choisir les dirigeants des états frontaliers en renversants tous ceux qui ne sont pas europhiles.

    Il convient de rappeler que c'est l'UE qui est responsable de la crise actuelle en Ukraine, en lui ayant proposer cet accord d'association.
    Il est bien loin le concept d'une UE garante de la paix en Europe...

  • IHF62
    IHF62     

    L'Ukraine une deuxième Grèce pour l’Europe au plan économique et un Eldorado pour le capital au plan de la main d'oeuvre. L'implication d'Obama n'est pas sans arrière pensée son objectif affaiblir l'Europe.

  • Pier35
    Pier35     

    On accepte toute la misère d'Europe, mais la Turquie qui tient la route on ne la prend pas ?

Votre réponse
Postez un commentaire