En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dmitry Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine
 

Le porte-parole de Vladimir Poutine dément tout accord sur un cessez-le-feu, puisque selon lui, la Russie n'est pas partie prenante au conflit.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Gregor
    Gregor     

    Si la Russie n'est pas partie prenante du conflit, que font ses troupes en Ukraine? On voit bien qui ne veut pas du cesser le feu.

    Whosdabombz
    Whosdabombz      (réponse à Gregor)

    Vous parlez des troupes imaginaires criés par Kiev tous les 2 jours ? Même la communauté du renseignement US met un holà sur cette propagande mensongère. Ou bien des 9 soldats capturés avec leurs papiers et arme déchargé (ça c'est de l'invasion !) à la frontière ?!
    Moscou n'a pas fait de scandale quand un demi millier de soldats Ukrainiens est entrés en territoire Russe.

    Gregor
    Gregor      (réponse à Whosdabombz)

    Et les blindés des pro-russes ils viennent des supermarchés? Et les soldats russes qu'on enterre discrètement dans la région de Pskov et de Mourmansk, ils sont morts en manœuvre? A vous lire ce serait l'Ukraine qui voudrait s'emparer de territoires russes.

    Whosdabombz
    Whosdabombz      (réponse à Gregor)

    Des supermarchés oui, gracieusement offert par l'armée Ukrainienne.
    Quand ils n'ont pas été pillés dans les bases militaires ou emportés avec les déserteurs, c'est l'armée Ukrainienne elle même qui en a fait cadeau. Ils n'ont pas vraiment eu le choix en même temps, depuis le début la stratégie de Strelkov consiste à encercler l'armée Ukrainienne (les fameux chaudrons) et à leur offrir 2 choix possibles:
    - Combattre en n'ayant plus aucun soutien logistique, réapprovisionnement en vivre, munition, soins etc...
    - Laisser toutes les armes et munitions (tank, blindé léger, canon etc...) sur place et quitter la zone librement.

    Voilà pourquoi les séparatistes sont aussi bien équipés que l'armée conventionnelle aujourd'hui. Je dis pas qu'il n'y a pas eu d'aide logistique (renseignement, formation, mercenariat) de la part des Russes, mais pas matériel puisqu'ils n'en ont pas eu besoin. Le reste c'est juste de la propagande.

    Gregor
    Gregor      (réponse à Whosdabombz)

    Dans votre premier commentaire vous parliez de troupes imaginaires, maintenant ce n'est plus que le matériel, en ce qui concerne les troupes, même un journal russe local "Psovskaïa Gouvernia" N°706 a reconnu que toute une compagnie de parachutistes de Pskov a été anéantie en Ukraine. D'autre part la présidente du comité des mères de soldats russes a déclaré à l'AFP qu'au cours de ces deux derniers mois 10000 à 15000 soldats russes ont été envoyés en Ukraine.

    Whosdabombz
    Whosdabombz      (réponse à Gregor)

    Message censuré à 3 reprises... incroyable ce mépris de la liberté d'expression...
    Je refais, version courte du premier: Renseignez vous sur les liens étroits qu'entretiennent les "comités des mères de soldats Russes" avec la "National Endowment for Democracy" (directement sur leur site officiel, dans les rapports annuels), et sur la NED elle même si ce n'est pas déjà fait, vous comprendrez beaucoup de choses.

Votre réponse
Postez un commentaire