En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Petro Porochenko lors de son investiture au Parlement, le 7 juin 2014, à Kiev.
 

Fraîchement investi, le nouveau président ukrainien Petro Porochenko a déjà marqué plusieurs bons points.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    L'abandonner est une chose, l'avouer dans un discours en est une autre. Tout comme amasser des troupes à la frontière et lancer une guerre d'invasion.

  • thierry1970
    thierry1970     

    je pense que s il souhaite obtenir le soutient de la Russie pour tenter de régler le problème de l est de l Ukraine, il va devoir abandonner son projet de récupérer la Crimée.

  • kris
    kris     

    je ne pense pas que l’Ukraine ait trouvé un vrai président capable de trouver des compromis! des son investiture,il annonce vouloir récupérer la Crimée pro russe et là,il entame les hostilités! encore un qui fait le joli coeur devant le" tsar "americain !

Votre réponse
Postez un commentaire