En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un manifestant de l'opposition dans les rues de Kiev le 31 janvier 2014.
 

Lors d'une rencontre avec Catherine Ashton, l'un des leaders de l'opposition a prévenu d'un "projet très probable de recours à la force" contre les manifestants.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et en quoi l'action unilatérale d'un ex condamné pour corruption, agissant à l'encontre des précédents engagements nationaux, constituent-ils de la démocratie ? D'ailleurs pourquoi tous ces grands démocrates ne parlent-ils jamais de référendum ?

Votre réponse
Postez un commentaire