En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
De rebelels pro-russe dans l'Est de l'Ukraine.
 

Les accords de Minsk prennent effet samedi à 23h mais avant même le début du cessez-le-feu, les espoirs sont minces. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • solitaire
    solitaire     

    Ah! encore des morts? mais y'a t-il pas eu un traiter? peut -être,je ne sais plus!!! mais bon encore du gachie financier a ce déplacer pour en rien et a parler pour ne rien dire,voila en bref les négoce de nos jours...

  • Zoubr
    Zoubr     

    Les soldats de l'armée ukrainienne, comme dans toute armée régulière, défendent la souveraineté et l'intégrité de l'Ukraine, ils défendent leur peuple et leur terre au prix de leur vie bien souvent. Ils font face à des troupes composées en majorité de mercenaires et de soldats envoyés et armés par un pays étranger, la Russie, qui malgré les preuves innombrables s'obstine à nier avec arrogance son implication directe et utilise à outrance la désinformation médiatique éhontée et la manipulation; Les "bouchers" sont ceux qui envoient les missiles russes tuer les civils, femmes et enfants, dans un Boing malaisien, à Volnovakha, Marioupol, Kramatorsk , et même à Donetsk, pourtant sous leur coupe (les preuves de ces méfaits sont avérées). Les"bouchers" sont ceux qui, au mépris des lois de la guerre, font défiler à Donetsk, les prisonniers ukrainiens et les livrent à la vindicte de leurs partisans. Dans une démarche respectueuse de l'éthique journalistique, il conviendrait dans ce type de reportage de donner également la parole à la partie adverse, aux soldats ukrainiens et à la population qui est à leur côté.

  • Yuliya
    Yuliya      

    Et en ce que concerne Yarosh - lui il protège ces terres et ces peuples! Parlez-y de Zhirinovsky - un politicien haut placé russe qui il y a quelques jours a proposé d'envoyer les chars russes à Berlin pour faire là-bas un parade dé victoire et puis aller à Paris pour brûler la ville entièrement! De qui faut il avoir peur?

  • Yuliya
    Yuliya      

    Journalistes de BFM!!! Faites votre travaille honnêtement!!! Pourquoi vous êtes à Donetsk seulement? Pourquoi aucun envoyé à Marioupol ou à Debaltsevo? Pourquoi vous parlez aux séparatistes et pourquoi vous fuyez l'armée ukrainienne?

    05 2017
    05 2017      (réponse à Yuliya )

    En résumé la situation est la suivante: de l’aube jusqu’à près de 17 heures il y a eu des combats intenses pour prendre Logvinovo. Les Ukrainiens ont jeté toutes leurs réserves en hommes pour tenter une percée – pas moins de trois bataillons tactiques comptant jusqu’à huit cents personnes, soutenus par au moins quarante chars. Selon la milice, des bataillons frais, bien armés et bien formés sont arrivés sur le front.

    Bien qu’ils aient été obligés de progresser en terrain découvert, sous les tirs croisés de la milice qui tient les hauteurs, ils ont avancé rapidement avec une détermination exceptionnelle, sans se préoccuper des pertes, en utilisant habilement les replis du terrain tout en maintenant l’ordre de bataille.

    Selon les services secrets, il s’agissait de bataillons de choc que le commandement ukrainien gardait en réserve pour une offensive décisive. Ces bataillons ont effectué un cycle complet d’entraînement sous la direction d’instructeurs américains et polonais à la base de Yavorovsky et ont récemment été secrètement transférés dans la zone de l’ATO [Opération anti-terroriste, NdT].

  • Kasha
    Kasha     

    Il avait ton âge.



    Ce jour-là, fête des amoureux,
    Il faisait froid, là-bas en Ukraine,
    Un froid glacial, un froid à mourir,
    Le soldat, lui ne sentait rien.
    Il avait entendu au loin, une lueur d'espoir, les tripes à l'air, il tirait presque mécaniquement,
    pour sauver son pays, parfois un soupçon de répit, puis un cri silencieux,
    lui rappela qu'il était sur le front,
    Fatigué, au ralenti, son arme lourde, sa bouche crevassée et un goût trop sec,
    il pensait aux siens
    Le blanc de la terre jusqu’à l’horizon.
    Une douleur sans fin et sans raison.
    Partout déchets de corps, et de sang mélangé.
    Parmi ce ravage, en duo chantent une bandura et une voix, illuminées, par un feu invisible.
    Silhouettes d’homme s’approchent de la musique
    Comme des étincelles de feu dans une neige gelée,
    Cet instant unique, que je vous livre, mes yeux en pleurent toujours depuis mon retour,
    Dans l’histoire du monde, la barbarie de l'homme est insoutenable,
    Hommes réchauffés pour survivre une journée peut être,
    Courageuse et inspirée, j'ai quitté ce front,
    Je t'offre ces larmes d'amour, à toi de l'école N°4 du 22 rue Zagorodnyaya
    Que la paix soit avec toi au paradis des enfants ...

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    qui avait raison---" je n'y crois pas"

  • 37berry
    37berry     

    Le leader de Secteur Droit, Dmitry Yarosh, a annoncé que son mouvement paramilitaire ultranationaliste ne respecterait pas la trêve signée à Minsk et que ses unités paramilitaires continueraient le « combat actif » selon leurs « propres objectifs ». Le leader ultranationaliste a publié un statut sur sa page Facebook vendredi disant que le mouvement Secteur Droit ne reconnaissait pas les accords de Minsk signés par le « groupe de contact » jeudi et approuvé par l’Ukraine, la France, la Russie et l’Allemagne après des discussions épiques de 16 heures. Yarosh a affirmé que tous les accords passés avec les milices de l’est, qu’il qualifie de « terroristes », n’avaient aucune valeur légale.

  • 37berry
    37berry     

    Si l'UKRAINE en est là c'est à cause des américains et de l'UE qui ont organisé ce coup d'état.
    De toute manière , l’Ukraine revend à la Syrie des mortiers, des lance-roquettes portatifs, des fusils et d’autres armes que les États-Unis livrent gratuitement à Kiev, révèle une lettre avec la signature du sous-ministre ukrainien de la Défense Piotr Mehed, et d’autres documents ukrainiens.

  • lesemian
    lesemian     

    Il est curieux de constater que ceux qui étaient contre l'indépendance de l'Algérie en 60 soit pour qu'un morceau de l'Ukraine soit annexé à la Russie.....

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    je me repost--> "pourquoi je n'y crois pas...."

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire