En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le président ukrainien Petro Porochenko devant le Conseil européen, le 12 février.
 

Le président ulrainien estime que le cessez-le-feu, censé entrer en vigueur samedi soir, est menacé par les séparatistes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Endnw
    Endnw     

    Surtout avec les mercenaires au milieu des séparatistes et des militaires ukrainiens ! Eux ils ont aucuns intérêt a ce que ça cesse ! Leur boulot c'est de tuer pour le plus offrant ! C'est sur qu'avec eux en plus sur le terrain on est pas prêt de voir la paix !

Votre réponse
Postez un commentaire