En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des activistes pro-russes s'en prennent à des policiers ukrainiens, le 3 mai, à Odessa.
 

Alors que la menace d'une guerre civile pèse de plus en plus sur l'Ukraine, les responsables européens discutent de l'organisation d'une nouvelle conférence internationale, pour tenter de résoudre la crise.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • pk92320
    pk92320     

    Ces évènements se sont produit en France, en Nouvelle-Calédonie. Une partie de la population, les kanaks se sentait moins bien respectée que les autres, désavantagée. Dans un premier temps, le pouvoir a joué la légalité, il y a eu des troubles et des morts des deux cotés. Ensuite, il a engagé un vaste dialogue qui a conduit à une profonde réforme de l'Ile au niveau politique, économique et culturel. cette réforme y assure la paix depuis 20 ans.

  • pk92320
    pk92320     

    Un Genève II sans la participation de toutes les parties d'Ukraine serait inutile. Si le seul objectif est de dire aux insurgés de l'est de tout arrêter amors que l'armée de Kiev continue d'occuper le terrain et que les milices de nationalistes continuent d'empêcher les candidats qui leur déplaisent de faire campagne, ce sera inutile. Kiev fait tout pour éviter un dialogue national qui pourrait mettre à mal son bel édifice. Il préfère maintenir une pression militaire qui va empêcher tout apaisement et éviter que la population de l'est, qui pourrait lui être défavorable, ne vote.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ce qui est étonnant c'est qu'on prenne le parti d'un type qui fait tirer sur des gens qui refusent l'alliance/annexion par les auteurs d'un génocide (j'ai pas l'impression qu'il faille nécessairement être extrémiste pour ça), du pays en question, qui annexe bien gentiment les régions autour de lui, qui soutien le tireur, qui menace de violer l'intégrité territoriale par la force armée et qui organise un référendum illégal et de toute façon discrédité par la présence d'une menace militaire sur place. Faut quand même avoir une méga poutre dans l'oeil pour trouver ça parfaitement normal et aller farfouiller en espérant trouver des complots (qui, eux, seront inacceptables puisqu'ils ne sont pas russes) ou des saluts nazis sur des photos de gens qui font coucou.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    @latyque et oui, c'est la tv russe qui le dit :)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et accessoirement la Russie, elle y fait quoi ? C'est quoi ce sens critique à sens unique ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Tient, un manifestant pacifique pris en flagrant délit de pacifisme. Plutôt pro comme geste.

  • latyque
    latyque     

    La télé russe dit la vérité, la télé française - les mensonges.

  • latyque
    latyque     

    Bonjour, où est mon commentaire? C'est toujours la libérté et la démocratie?

  • EXile fiscal
    EXile fiscal     

    Mon Chr johnathan, nous ne sommes pas tout a fait dans la meme configuration geopolitique. Mefiez vous des tropismes et de la perception trompeuses que peuvent vous renvoyer les medias.
    Ce qu il y a d etonnant dans l affaire c est que l UE et les etat unis supportent un pouvoir central Ukrainiens qui a l evidence n est pas tres clair et qui joue l escalade avec la Russie .Il est avere que ce pouvoir de Kiev s appuit sur des mouvances ultra nationalistes et neonazi. Des lors pourquoi l UE chantre de la democratie supporte elle ce pouvoir ?
    De Quoi ont reellement peur les Europeens pour ce compromettre de la sorte ?

  • Jonathan Ruelle
    Jonathan Ruelle     

    Juste une petite question à ceux qui sont du côté de poutine, que ce passerait-il en France, si ces événements ce produisaient sur notre territoire??? Notre dame des landes. Alors les français à la grande gueule... Les derniers français qui avaient des c******s s'était en 1789.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire