En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Ukraine attend désormais un soutien du président américain Barack Obama.
 

Le Premier ministre ukrainien va chercher un appui du côté des États-Unis cette semaine. Il attend de Barack Obama qu'il garantisse l'intégrité territoriale de l'Ukraine.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • lillois
    lillois     

    le premier ministre d'ou il sorte,de la rue

  • philog1954
    philog1954     

    Je ne vois aucune agression RUSSE ! Qu'Obama nettoie d'abord ces bottes ensanglantées de cowboy, avant de vouloir donner des leçons au président V.V Poutine ,qui lui à l'obligation et le devoir de protéger les Russophones opprimés en Ukraine!

  • Trahi
    Trahi     

    Les USA vont demander à toutou caniche d'y envoyer quelques militaires pour régler le problème, puisque toutou caniche était partisan de prendre des sanctions contre la Russie.....Obama n'envoie plus personne sur les terrains de bataille, il a ses sous offs dans le monde et surtout un commandant de pédalo, près à TIRER!!!!!!

  • Bernard Cuny
    Bernard Cuny     

    Peti complément : ...et actuellement en cours en Syrie, en Ukraine, et au Venezuela...

  • Bernard Cuny
    Bernard Cuny     

    Le...Quoi ?..."Premier Ministre" ?...Mais, ce type, qui l'a fait "premier ministre", si ce ne sont le "nègre de maison" actuellement en service à la "maison blanche" de l'Empire Anglo-Saxon, et ses principaux Sujets Européens : Hollande, Cameron, Merkel, qui se livrent avec leurs médias de guerre (les téloches dites d' "information en continu" telles les I<Télé, BFM, F. 24) à une ingérence systématique, directement ou via leurs "antennes" locales ("ONG", officines diverses, "correspondants", "observateurs" etc...À un pilonnage quotidien contre la Grande Russie ?...

    Les oeuvres de leurs guerres subversives, conduites au sein des nations souveraines sous les fallacieux prétexte de "démocratisation" et de "droits de l'homme" abstraits (c'est à dire purement formels, et d'un "féminisme" délirant) nous pouvons les entendre et visionner chaque jour en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Tunisie, en Égypte, en Libye, et actuellement en cours en Ukraine et au Venezuela....

    L' Histoire, si ce n"est une pseudo "justice" internationale à leurs bottes, je n'en doute pas, saura condamner avec la même fermeté tant les dirigeants politiciens sus-cités, qu'ils soient de "droite" ou "de gauche", et les directions de rédaction de leurs médias pour ces "oeuvres" accomplies au nom d'une "lutte contre le terrorisme" d'une Al Qaïda et autres factions "islamistes" qu'ils ont eux-mêmes suscitées, d'abord contre l' URSS en Afghanistan avec le concours très actif de leurs chères "démocraties", les dynasties tribales obscurantistes du Golfe Persique...

Votre réponse
Postez un commentaire