En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Twitter et Facebook coupent l'accès à une société qui traquait les manifestants pour la police

Après les émeutes meurtrières à Ferguson, dans l'Etat du Missouri, des manifestations sous haute surveillance avaient suivi.
 

A Ferguson, Oakland ou Baltimore, la police a utilisé les réseaux sociaux pour localiser et poursuivre des manifestants. Les accès de Geofeedia, l'entreprise qui prodiguait ce service aux forces de l'ordre, ont été coupés.  

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire