En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une femme porte son enfant après une traversée éprouvante entre la Turquie et la Grèce, le 24 octobre 2015 - Photo d'illustration
 

La police turque a saisi plus de 1.200 gilets de sauvetage fabriqués illégalement. Vendus à moindre coûts, leur fabrication participe à la multiplication des noyades de migrants embarqués vers la Grèce sur des bateaux de fortune.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • tintin
    tintin     

    Heureusement que j'ai lu l'article car j'aurais pu penser qu'il s'agissait de gilets explosifs !!!

Votre réponse
Postez un commentaire