En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le "Marmaray", premier tunnel ferroviaire reliant l'Europe à l'Asie en passant sous le Bosphore, a été inauguré mardi.
 

Le premier tunnel ferroviaire passant sous le Bosphore et baptisé "Marmaray", a été inauguré mardi à Istanbul en grande pompe par les autorités turques. Et conspué par des manifestants.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • S Han
    S Han     

    Votre commentaire a été bien plus informatif que l'a été cet article. Merci bien.

  • Sezer Osman
    Sezer Osman     

    Après lecture de l’article j’estime qu’il manque d’objectivité et je tiens à apporter quelques précisions,
    Premièrement, le projet n’a pas été évoqué pour la première fois en 1860 par un sultan ottoman, mais par un ingénieur français S. Préault en poste à Constantinople. Il avait dessiné un avant-projet de pont-tunnel immergé sous le Bosphore, breveté par le gouvernement impérial ottoman. Malheureusement il doit renoncer, les techniques d’ingénierie n’étant pas suffisamment sophistiquées à l’époque.

    Deuxièmement, il est fait allusion à une « utilité contestée». La grande problématique à Istanbul (comme dans toute les mégapoles) est le transport et je rejoins S Han à ce sujet, vous vous en rendrez compte si vous allez visiter cette ville historique. Ce projet a pour vocation de véhiculer 75.000 voyageurs par heure et de réduire de 105 minutes d’un bout à l’autre de la ligne (de Halkali côté Europe à Gebze côté Asie). Par conséquent, je pense que son « utilité est incontestée »

    Troisièmement, les critiques envers le gouvernement sur la place centrale pour le jour de la République, ont été scandées par les électeurs de l’opposition en désaccord avec la position politique du gouvernement, comme dans toutes manifestations ou rassemblements politisés. Je ne comprends donc pas l’utilité d’associer le terme « fasciste » au mot Turc et surtout pas à un projet mené par des entreprises multinationales tels que le Français Alstom, le Japonais Marubeni ou encore le Coréen Rotem.

    Dernièrement, contrairement à ce qui est laissé supposer, le projet n’est pas terminé : Pour des raisons calendaires le projet a été inauguré le jour de la célébration de la république turque mais également sans conteste pour des intérêts électoralistes. Néanmoins, la circulation ne sera pas établie tant que les réserves issue des responsables sécurités ne seront pas misent en œuvre.

  • Sezer Osman
    Sezer Osman     

    Après lecture de l’article j’estime qu’il manque d’objectivité et je tiens à apporter quelques précisions,
    Premièrement, le projet n’a pas été évoqué pour la première fois en 1860 par un sultan ottoman, mais par un ingénieur français S. Préault en poste à Constantinople. Il avait dessiné un avant-projet de pont-tunnel immergé sous le Bosphore, breveté par le gouvernement impérial ottoman. Malheureusement il doit renoncer, les techniques d’ingénierie n’étant pas suffisamment sophistiquées à l’époque.

    Deuxièmement, il est fait allusion à une « utilité contestée». La grande problématique à Istanbul (comme dans toute les mégapoles) est le transport et je rejoins S Han à ce sujet, vous vous en rendrez compte si vous allez visiter cette ville historique. Ce projet a pour vocation de véhiculer 75.000 voyageurs par heure et de réduire de 105 minutes d’un bout à l’autre de la ligne (de Halkali côté Europe à Gebze côté Asie). Par conséquent, je pense que son « utilité est incontestée »

    Troisièmement, les critiques envers le gouvernement sur la place centrale pour le jour de la République, ont été scandées par les électeurs de l’opposition en désaccord avec la position politique du gouvernement, comme dans toutes manifestations ou rassemblements politisés. Je ne comprends donc pas l’utilité d’associer le terme « fasciste » au mot Turc et surtout pas à un projet mené par des entreprises multinationales tels que le Français Alstom, le Japonais Marubeni ou encore le Coréen Rotem.

    Dernièrement, contrairement à ce qui est laissé supposer, le projet n’est pas terminé : Pour des raisons calendaires le projet a été inauguré le jour de la célébration de la république turque mais également sans conteste pour des intérêts électoralistes. Néanmoins, la circulation ne sera pas établie tant que les réserves issue des responsables sécurités ne seront pas misent en œuvre.

  • S Han
    S Han     

    Vous êtes-vous déjà rendu à Istanbul pour avancer ce genre de propos ? Ce tunnel va faire une très grande différence pour les habitants d'Istanbul. Je vous proposerai d'y faire un tour avant d'avancer quoi que ce soit à ce sujet. Il y a énormément d'habitants du côté Asiatique d'Istanbul qui se rendent tous les jours au côté Européen et vice versa pour travailler, ce tunnel va leur permettre de s'y rendre beaucoup plus rapidement. Où est-ce que vous avez vu un État investir d'importantes sommes d'argent pour des systèmes de transport inutiles ? Il est si facile de critiquer les projets des uns derrière son ordinateur sans vraiment savoir les enjeux derrières ces projets.

  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    Autrement dit, ce tunnel relie les 3% de la Turquie européenne aux 97% de la Turquie asiatique. Et ils veulent entrer dans l'U.E. ? Je me demande même comment des négociations ont pu être entamées !

  • S Han
    S Han     

    Tant de négativité inutile dans cet article. L'inauguration n'a point été précipitée, bien au contraire, elle a été pensé pour coïncider avec le jour de la fête de la République en Turquie (donc aujourd'hui). Il faut aussi que vous arrêtiez de rimer la Turquie avec "manifestants" , c'est fou comme certains journaux français veulent lui approprier une mauvaise image. Ce tunnel ne va qu'améliorer la vie des habitants d'Istanbul ainsi que l'expérience des touristes que vous n'allez pas réussir à décourager à rendre visite à la Turquie par vos articles malveillants. C'est une très bonne nouvelle qui a été accueilli de la meilleure manière par la population turque ! Bonne fêtes à ce si beau pays, vive la République de Turquie !

Votre réponse
Postez un commentaire