En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les rangs socialistes et écologistes au Parlement européen lors d'un vote sur l'adhésion de la Turquie, le 15 décembre 2004 à Strasbourg.
 

Alors que François Hollande est en visite officielle en Turquie, la question de l'adhésion du pays à l'UE est inévitablement revenue sur la table.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Il serait faux de dire que 75 millions de turcs sont des musulmans fanatiques, des assistés, etc. Mais dans le lot, une petite minorité, quelques millions le sont. Sans parler des vastes frontières difficilement contrôlables. Et si on leur offre la possibilité de "sévir" là où ils ne se prennent pas de tartes dans la g*eule, j'ai la faiblesse de croire qu'ils le feront. De toutes façons un pays de 75 millions d'habitants c'est juste pas possible. C'est quasiment la même puissance démographique (et politique) que l'Allemagne qui est le plus puissant pays d'Europe ET un de ses membres fondateurs. J'ai de la sympathie pour le peuple turc pour les raisons que vous invoquez. je pense que c'est un candidat idéal pour un partenariat spécifique. Mais pas une entrée dans l'Europe. Rien ne le justifie. Et rien ne nous y intéresse.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    A moins d'un extraordinaire mouvement tectonique, la Turquie ne fera jamais partie de "l'Europe". Pas plus que le Japon, le Brésil ou le Mozambique.

  • For Ever
    For Ever     

    Le peuple turc n'est pas aussi vindicatif que le peuple arabe niveau islam, ils posent beaucoup moins de problème idéologique, et leur pays est économiquement bon. Maintenant j'estime qu'une France cosmopolite est une richesse pour le pays, à partir du moment où elle est strictement contrôlé, je suis pour récupérer le plein pouvoir sur la gestion de l'immigration, au lieu de laisser l'EU nous dicter quoi faire...

  • For Ever
    For Ever     

    C'est du bluff de la part d'Erdogan. Ensuite la Turquie a fait beaucoup d'effort il faut l'avouer, pour un pays musulman c'est un exemple ! Il leur faut néanmoins encore faire certaines choses et ensuite elle pourra entrer. Maintenant pour ceux qui disent qu'on subirait un exode massif de leur pays chez nous, ce n'est pas vrai. Pour la simple et bonne raison que la Turquie a développer son économie de façon incroyable en 12 ans, le salaire moyen à triplé, le pays s'occidentalise toujours un peu plus, la laïcité prend le pas sur l'Islam bien que Erdogan fasse tout pour freiner ça, mais les turcs ont parlé dans la rue et ont montré qu'ils pouvaient faire plier ce bouffon si besoin est. Ensuite fait non négligeable, la Turquie & Israël sont dans de bien meilleurs relations qu'avant. Mais 2023 me parait un peu juste pour finir le boulot chez eux, je dirai plutôt à l'horizon 2028.

  • Maxoue
    Maxoue     

    Vous imaginez plus de frontière entre la Turquie et l’Europe,je vos dis pas l'immigration massive à laquelle nous aurions à faire face,cela en serait définitivement fini de notre culture

Votre réponse
Postez un commentaire