En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des policiers devant le centre d'exposition où l'ambassadeur de Russie a été abattu, lundi 19 décembre.
 

Un homme, identifié comme un policier turc de 22 ans, a tué l'ambassadeur russe à Ankara, lundi en fin d'après-midi, alors que le diplomate inaugurait une exposition. Le tireur, qui a crié "Allahou Akbar", a été "neutralisé".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • vauban
    vauban     

    en bombardant la population civile, Poutine s'est mis dans le pétrin, il n'est pas près d'en sortir, la Syrie va être son bourbier pour de nombreuses années!

    Facebook-1147379545383064
    Facebook-1147379545383064      (réponse à vauban)

    Je ne suis pas aussi sur que vous. Je pense surtout que cela va renforcer son opinion sur ce conflit et il ne lachera rien. Rappelez vous de la Tchéchénie aucune concession. Enfin ce que je suis certain c'est qu'un conflit ou guerre sans victimes civiles cela n'a jamais existé et n'existera jamais. Les oppresseurs utilisent toukours des boucliers humains.

Votre réponse
Postez un commentaire