En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Premier ministre Hamadi Jebali dans son bureau le 9 février dernier. Malgré ses difficultés à trouver un compromis politique, il n'a toujours pas démissionné.
 

La Tunisie s’enfonce dans une crise politique. A peine quinze jours après l’assassinat de Chokri Belaïd, le pays n’arrive pas à sortir de l’impasse.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire