En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des activistes tunisiennes, dont Amina Sboui (au centre) manifestent devant le tribunal le 31 mars 2014.
 

Les policiers ont nié le viol et même accusé la jeune femme de leur avoir fait des avances. La défense est déçue du verdict.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • oliv
    oliv     

    Ils auraient du commétre ce crime en france, la justice est encore moin sévére que cela, et bientot avec les copains à stross-khan au pouvoir on pourrai bien-tot créé un loi "Le sex dans toute les sirconstance".

    Lola 13
    Lola 13      (réponse à oliv)

    Pauvre cloche !

Votre réponse
Postez un commentaire