En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Deux employés préparent des paquets pour envoi dans les bureaux de vote en prévision des élections législatives du lendemain.
 

Dernier espoir de la réussite d'une transition démocratique après les Printemps arabes, la Tunisie vote pour élire ses députés.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Colibrick
    Colibrick     

    Analyse de la nouvelle Constitution tunisienne :
    Encore une assemblée constituante ÉLUE, DONC encore un régime OLIGARCHIQUE démophobe.
    [..]Le projet de constitution est calqué sur la Constitution française. Mais surtout, il prévoit notamment :
    [..]- Un scrutin majoritaire à deux tours pour le Président, élu pour un mandat long de 5 ans sans révocation possible en cours de mandat. (article 74)
    - L'impossibilité de présenter une proposition de loi à moins de 10 députés, la priorité des projets de loi gouvernementaux sur les propositions de lois parlementaires, la compétence exclusive du chef du gouvernement pour les projets de loi de finances et de ratification des traités. (article 62)
    - La possibilité pour le Président et le Chef du gouvernement de nommer à eux seuls la moitié des candidats à la Cour constitutionnelle. (article 118).
    - Instaure la « démocratie participative » dans les communes, mais sans précision du pouvoir concrètement accordé aux citoyens[..]la « participation » des citoyens reste indéfinie et limitée à un domaine de compétence restreint (le « développement et [l']aménagement du territoire »).
    - Et le meilleur pour la fin : l'impossibilité pour le peuple de réviser sa Constitution...(article 140)
    Voilà les ravages auxquels il faut s'attendre avec une constituante élue. Une oligarchie qui se fait passer pour « un régime républicain démocratique et participatif » mais qui programme l'impuissance politique la plus totale des électeurs. 02/02/14 Le Plan C

  • Alhzy
    Alhzy     

    Oui et alors !!!!!!!!!!

    gaulliste30
    gaulliste30      (réponse à Alhzy)

    alors ..???? il est très interessant de suivre le vote de la,communauté tunisienne en france ...ce qui donnera tout simplement la tendance des musulmans installés dans notre pays...au cas ou vous n'auriez pas remarqué être islamiste ce n'est pas dans l'air du temps.!!!!

    Glochide
    Glochide      (réponse à gaulliste30)

    Exact ! La dernière fois c'était le plébiscite d'enarda ! Si le vote est le même on sera fixés cette fois !

  • gaulliste30
    gaulliste30     

    sachant que ..."en 20111 lors de la premiere election les tunisiens ainsi que la communauté tunisienne installée en france avaient votés à 75% islamiste amenant le parti de Ennahdha au pouvoir....que ce passera t'il aujourdh'ui... avec cette communauté ?? aura t'elle enfin compris que l'islamisme n'est pas un aboutissement pour un pays... !suite au prochain épisode..!

  • tintin
    tintin     

    Donc il va falloir ouvrir une ligne de front supplémentaire ?

Votre réponse
Postez un commentaire