En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des manifestants à Tunis, mercredi.
 

Depuis l'assassinat mercredi du leader d'extrême gauche Chokri Belaïd, la Tunisie fait face à une nouvelle crise politique et sociale majeure. Décryptage avec Didier Billion, directeur adjoint de l'Institut de relations internationales et stratégiques.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • lynoavic
    lynoavic     

    Hélas! l'islamisme n'a pas dit ses derniers"maux"!

  • najaramine
    najaramine     

    au lieu de parler d'un police qui est se fait tuer vous ferez mieux de parler de la population qui est tuer torturer lyncher, mais vous préférer mentir au gent qui vous regarde au lieu de raconter la vrais histoire et parler d'un seule et unique policier qui est mort pour soie disant sa patrie, moi je suis outrer par vous commenter tel que celui que je voie sur votre chaine

Votre réponse
Postez un commentaire