En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Après l'attaque contre le musée du Bardo, les forces tunisiennes ont tué plusieurs jihadistes dont le leader d'un important groupe.
 

Alo
Alors que des milliers de personnes défilent à Tunis contre le terrorisme, 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • AbdulCarrick
    AbdulCarrick     

    Même dans les actes les plus atroces, ces groupes déviants compétissent dans leur inhumanité. Daesh désespérément cherche à se faire une publicité en s’octroyant le meurtre d’innocentes personnes. Sachant que c’est bel et bien Al Qaeda qui est a l’origine de ce massacre. . La Phalange Okba Ibn Nafaa, branche tunisienne d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) n’a jamais rallie l’etat Islamique et son leader Lokmane Abou Sakhr a toujours été fidele de Ben Laden et de Zawahiri.
    Quand les vrais musulmans s’éloignent des péchés et font tout pour se repentir, ces terroristes se glorifient et s’enorgueillissent de leurs alliances avec Satan. Encore une preuve de leur ignorance et de leur ressemblance aux khawarij.

Votre réponse
Postez un commentaire