Tunisie : Jebali refuse d'être reconduit Premier ministre

Après avoir présenté sa démission mardi, le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a décliné la proposition de diriger à nouveau le gouvernement.

A.S. avec AFP
Le 21/02/2013 à 22:39
Le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali.  (Tunisian TV - AFP)

Tunisie : une nouvelle révolution en marche ? - 07/02


Le Premier ministre tunisien démissionnaire, Hamadi Jebali, a décliné une offre d'être reconduit à la tête du gouvernement tunisien, a annoncé ce jeudi le parti islamiste Ennahda, dont il fait partie.

"Ennahda annonce que Hamadi Jebali s'est excusé de ne pouvoir accepter son offre d'être le candidat du parti au poste de chef du gouvernement", a indiqué la formation islamiste qui continue de présenter Hamadi Jebali comme son secrétaire général.

Consultations en interne pour trouver un successeur

Le parti indique dans un communiqué qu'il "est en train de procéder à des consultations en interne et avec ses partenaires pour présenter au président de la République le nom d'un successeur de Hamadi Jebali avant la fin de la semaine".

Il a salué l'ancien Premier ministre et l'ensemble de son gouvernement pour "les efforts qu'ils ont fournis dans l'intérêt du pays".

Hamadi Jebali a annoncé mardi sa démission, après le rejet par son parti de sa proposition d'un gouvernement apolitique faite le 6 février, le jour de l'assassinat de l'opposant de gauche Chokri Belaïd qui a exacerbé la crise politique en Tunisie.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?