En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le site gazier d'In Amenas, en Algérie, théâtre d'une prise d'otages sanglante le 14 janvier dernier.
 

La prise d'otages sur le site gazier d'In Amenas, dans l'Algérie voisine, a incité Tunis à protéger ses propres infrastructures dans le grand sud tunisien.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ABRAACADABRA
    ABRAACADABRA     

    Allez-y en vacances, on ne vous retient pas et on ira pas vous chercher lorsque vous serez enlevé et pris en otage.

  • coucouadel
    coucouadel     

    résumer la Tunisie seulement par des actes récent, c'est comme dire qu'il ne faut pas aller au états unis au risque de mourir d'une fusillade.

Votre réponse
Postez un commentaire