En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président tunisien Moncef Marzouki brandit une copie de la nouvelle Constitution, peu après son adoption, lors d'une cérémonie à Assemblée nationale constituante, à Tunis le 27 janvier.
 

Trois ans après la révolution tunisienne, ce vote historique devrait ouvrir la voie à des élections, et parachever la sortie de l'impasse politique provoquée par l'assassinat d'un député de l'opposition, Mohamed Brahmi.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Colibrick
    Colibrick     

    Le-Message pour une Constitution d'origine Citoyenne.
    - Le Constat d’impuissance du peuple :
    1. Le pouvoir politique sert les intérêts d’une minorité d’ultra-riches contre l’intérêt général
    (cf. le problème central de la création monétaire abandonnée aux banques privées)
    2. Se servir du pouvoir confié par le peuple contre l’intérêt général est un abus de pouvoir
    3. Un régime démocratique devrait avant toute chose protéger le peuple des abus de pouvoirs
    4. La constitution n’organise aucun contre-pouvoir, le peuple n’est pas protégé et la situation ne peut qu’empirer
    Notre régime est en théorie le plus protecteur des peuples et pourtant le peuple n’est plus protégé.
    - La France est-elle une démocratie ?
    1. Dans une démocratie le peuple est souverain et gouverne dans l’intérêt général
    2. La constitution de la Ve République transfère le pouvoir du peuple à des représentants
    3. L’intérêt général n’est pas défendu par les représentants
    4. La constitution ne prévoit pour le peuple aucun moyen légal de contester l’action de ses représentants
    On doit donc logiquement renoncer au mot “démocratie” pour décrire le régime français.
    La Ve République n’est pas techniquement une démocratie : le peuple n’exerce ni pouvoir ni contre-pouvoir. Mais la République laisse pourtant une charge importante au peuple : l’élection de ses représentants.
    Pourtant l’élection ne change rien et chaque citoyen ressent profondément son impuissance politique : car l’élection n’est pas la démocratie...

  • riviera
    riviera     

    mortderire est mort de rire .tant mieux ,cela nous fera un "intelligent" de moins !

  • mortderire
    mortderire     

    Il est temps que HOLLANDE aille se faire voir en Tunisie lui qui a l'air d'apprécier le couscous ! ! ! ! et les youyou ! ! !

Votre réponse
Postez un commentaire