En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Confiant, Tsipras encourage les Grecs à "prendre leur destin entre leurs mains"

Mis à jour le
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras vient de voter au référendum, le 5 juillet, à Athènes.
 

Le chef du gouvernement grec, à l'origine du référendum crucial organisé ce dimanche dans le pays, a voté tôt dans la matinée, dans un bureau de vote d'un quartier nord d'Athènes. Détendu et souriant, Alexis Tsipras, partisan du "non", s'est montré particulièrement optimiste et a évoqué une journée "de joie et de fête".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • maloya
    maloya     

    Le peuple décide et pour la France bientôt .

  • Glochide
    Glochide     

    Tsipras va obtenir des sous de l'Europe . Et ce sera juste un sursis car dans 6 mois il en demandera encore . C'est un puits sans fin .....

  • MOA01
    MOA01     

    Tsipras a besoin de garder confiance car si le non passe, il reste premier ministre… si c’est le oui, il sera au chômage comme beaucoup de Grecs et devra « ramer » comme ceux qui travaillent au lieu de pontifier !!!

  • vauban
    vauban     

    Fabien Engelmann c'est le frère de Tsipras ???

  • valgego
    valgego     

    Question posée aux grecs , voulez vous que ce soit Merkel ou Tsipras qui vous tire les oreilles : réponse prévisible : l'un ou l'autre c'est pareil , résultat prévisible , demain on rase gratis ,mais aujourd'hui sera comme hier . -bon ben alors ,on fait quoi , -ben rien le plus grand danger est de bouger le petit doigt , Et c'est comme ça qu'est mort l'âne de Buridan , entre un seau d'eau et un seau de foin .

  • snatch
    snatch     

    Il a raison....C'est le peuple qui décider....et le sort de la Grèce peut se jouer en dehors de la zone Euro qui est nullement une fatalité....

    MOA01
    MOA01      (réponse à snatch)

    Le problème avec la gauche extrémiste est que l’avis du peuple ne compte pas pour grand-chose !

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à snatch)

    il ne sortira pas
    sortir la grece berceau de la democratie,pays qui a donner le non a notre continent
    la sortir pour faire plaisir au banques
    l'europe ce suicide

Votre réponse
Postez un commentaire