En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les trois français blessés en afghanistan pourraient avoir été victimes de tirs fratricides
 

PARIS (Reuters) - L'armée a ouvert une enquête pour déterminer si trois soldats français blessés lundi en Afghanistan ont été victimes de tirs...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Yopo
    Yopo     

    Euh, excusez mon étonnement mais je pensai que c'était la guerre là-bas, un Famas ça envoie pas des balles en caoutchouc, 3 seulement on s'en sort plutôt bien, c'est triste pour eux mais la guerre 0 morts faut ptet pas trop se foutre de notre gueule qd même, pour rester en vie il y a le Paint Ball!!

  • khalisse
    khalisse     

    De toutes les façons la France n' a rien à faire dans cette guerre coloniale qui ne dit pas son nom .Toutes les raisons avancées pour la justifier sont tombées à l'eau, pas de démocratie, renforcement des talibans,explosion de la culture du pavot à l'ombre des zones contrôlées par l'armée dont ce n'est pas le rôle d'intervenir, alors pourquoi rester?

  • smartiz
    smartiz     

    est le meme, mais cela arrive dans toutes les armées du monde, c'est la faute a pas de chance, une balle, c'est con! elle ne choisi pas

  • falcom13
    falcom13     

    on va pas s'emflamer, mais si sais des tir infraticides, le commandement prouve qu'ils es encore une fois pas a la hauteur.c pas nouveau dans le commandement de l armée il y a beaucoup d'imcompetent chez les officier de l'armée française.quand il s'arreterons de recruter que des enfants de fils d'officier pour commander. et qui recrute dans toute tranche de categorie on aura surement les meilleur officier.

Votre réponse
Postez un commentaire