En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Lors d'un discours à Istanbul le 12 mars 2017, Recep Tayyip Erdogan menace les Pays-Bas de représailles après l'expulsion de ministres turcs.
 

Le chef de l'Otan, Jens Stoltenberg, a appelé lundi la Turquie et les pays européens, tous membres de l'Alliance atlantique, à une "désescalade des tensions" dans un contexte de crise diplomatique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Republicana
    Republicana     

    Erdogan doit des excuses a l Allemagne et la Hollande. C est a lui de se calmer. C est une aberration de voir que la France est autorisee ces gangsters a venir faire leur propagande islamo fascist qui est completement anti-democratique. Ils utilisent nos lois pour servir leur agenda sur le territoire Francais, c est une a honte. Si les Turks vivant en France veulent le soutenir, ils ont qu a rentrer chez eux.

  • Republicana
    Republicana     

    Erdogan doit des excuses a l Allemagne et la Hollande. C est a lui de se calmer. C est une aberration de voir que la France est autorisee ces gangsters a venir faire leur propagande islamo fascist qui est completement anti-democratique. Ils utilisent nos lois pour servir leur agenda sur le territoire Francais, c est une a honte. Si les Turks vivant en France veulent le soutenir, ils ont qu a rentrer chez eux.

Votre réponse
Postez un commentaire