En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Syrie: le règlement du conflit est "politique" et non "militaire"

Mis à jour le
John Kerry, de passage à Londres, s'est exprimé sur le dossier syrien lundi.
 

Alors que les Etats-Unis préparent des frappes contre Damas, John Kerry a réaffirmé qu'un règlement du conflit syrien était avant tout "politique", et non "militaire".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    Situé à 55 km au Nord de Damas, le village de Maaloula, coeur du christianisme des origines où l'on parle encore l'araméen, la langue du Christ, est sous occupation depuis ce matin. Après une première tentative d'invasion le 4 septembre stoppée par l'armée et les comités populaires, des centaines d'hommes armés syriens et étrangers sont revenus, forçant l'armée gouvernementale à se retirer. Venus de la région libanaise d'Arsal et de la ville de Yabroud au Nord-Est, les envahisseurs se livrent actuellement à des actes de barbarie envers les chrétiens du village. Nous avons contacté une habitante de Maaloula proche du monastère de Sainte-Tècle. Elle témoigne en direct ce dimanche 8 septembre à 21h30 :
    En ce moment, Maaloula est sous occupation. Les hommes armés (moussallahines) ont d'abord tenté une percée le 4 septembre.[..]
    Ils ont tué 20 civils et en ont enlevé 15 autres. Pour le moment, nous disposons de la liste de 4 civils exécutés et de 7 disparus
    [..]Actuellement, les terroristes sont partout dans les anciennes églises et les monastères.
    Ils ont incendié les monastères de Mar Sarkis et Mar Bakhos, Saint-Serge et Bacchus.
    [..]Tout a commencé le 4 septembre vers 3h30 ou 4h du matin lorsqu'une voiture a foncé sur un barrage de l'armée. La voiture venait de Yabroud est descendait de Deir Mar Sarkis et Bakhos, le monastère de Saint-Serge et Bacchus. Le kamikaze a d'abord tiré sur les soldats avant d'actionner ses explosifs.
    L'attaque a coûté la vie à une vingtaine de miliciens des comités populaires qui défendaient le village.
    Les deux uniques survivants de l'attaque ont été décapités.
    [..]Entretemps, près de 300 chrétiens se sont réunis avec l'intention de marcher jusqu'au palais présidentiel à Damas afin de demander des armes à Bachar.
    [..]Ils ont fini par se procurer des armes auprès des soldats gouvernementaux et en peu de temps, sont ainsi parvenus à chasser les terroristes d'une bonne partie de Maaloula.
    Mais ce matin, les terroristes étaient de retour.
    Près d'un millier d'entre eux sont arrivés du côté Yabroud par le chemin du monastère de Saint-Serge et Bacchus, se joignant aux terroristes qui étaient retranchés dans l'hôtel As Safir.
    Face à leur surnombre, l'armée a dû se retirer aux abords du village.
    Ils ont décapité 4 jeunes. Deux ont été tués par balles.
    Ils ont décapité Antoine Saalab, l'assistant du père Toufik Eid, supérieur du monastère Saint-Serge et Bacchus.
    [..]Actuellement, les terroristes occupent les églises et les monastères. Ils assiègent le monastère de Sainte-Tècle.
    La mère supérieure Pélagie implore les autorités syriennes de les aider.
    [..]Maudit soit la démocratie que l'Amérique et la France veulent nous apporter. 09/09/13 bit.ly/15QcIkc

  • 1351917
    1351917     

    Le Belge Pierre Piccinin libéré hier en Syrie: "Ce n'est pas le gouvernement de Bachar Al-Assad qui a utilisé le gaz" http://www.rtl.be/info/belgique/faitsdivers/1031019/le-belge-pierre-piccinin-libere-en-syrie-temoigne-ce-n-est-pas-le-gouvernement-de-bachar-al-assad-qui-a-utilise-le-gaz-sarin-?utm_source=info&utm_medium=HP_Headline&utm_campaign=HP_Headline_0

Votre réponse
Postez un commentaire