En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un jeune combattant du groupe jihadiste Al-Nosra pose avec son arme, le 2 avril 2013, à Alep.
 

En Syrie, où le conflit dure depuis près de trois ans, les mouvements jihadistes ont rapidement pris de l'ampleur. Dans leurs rangs, des étrangers, dont de nombreux Européens. Explications.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • lokutus
    lokutus     

    ce que dit cervide n'est pas si faux que ça....Dit moi à qui profite le crime, je te dirait qui est le criminel....Et HeyBaal, il n'y a que toi qui parle de "complot soiniste"....

  • lokutus
    lokutus     

    et on donnait une petite bouteille d'eau de vie dans la ration de tous les militaires français jusqu'en 1989....

  • lokutus
    lokutus     

    En même temps, nos pays se sont évertués à montrer Bachar al assad comme un horrible assassin de musulmans sunnites...ensuite on s'étonne de ce phénomène?

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    doper c'est le mot.. ils ne sont pas dans un état normal.. D'ailleurs le hachich est l'origine étymologique de "assassins" ..

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Faut vraiment avoir un demi cerveau pour s'imaginer qu'avec le coût financier et humain de la lutte contre le djihad et les groupes se revendiquant de l'islam radical, tout ceci soit organisé par les occidentaux. Probablement des occidentaux juifs, c'est le complot à la mode ...

  • Colibrick
    Colibrick     

    La doctrine de remodelage du Grand Moyen-Orient :
    - Dès 1957, le Premier ministre israélien évoquait l’idée de dépecer le Liban sur des bases confessionnelles. Dans article publié, en février 1982, par la revue de l’Organisation sioniste mondiale Kivunim (Directions), sous le titre « Une stratégie pour Israël dans la décennie 1980 », un journaliste israélien qui avait travaillé pour le ministère israélien des Affaires étrangères, exposait que la stratégie d’Israël devait consister à favoriser l’éclatement des pays arabes sur des bases confessionnelles ou ethniques. Il soutenait que le plan de décomposition du Liban en petits cantons confessionnels, à laquelle les israéliens travaillaient depuis la fin des années 60 avec la complicité de certains extrémistes maronites, devait être appliquée à tout le monde arabe, notamment à l’Irak (trois Etats sunnite, kurde et chiite), à la Syrie (trois Etats alaouite, druze, sunnite), à la Jordanie (une partie pour les bédouins et l’autre pour les Palestiens) et à l’Arabie saoudite qui devait être amputée de ses provinces pétrolières et ramenée à une mosaïque tribale.[..]
    - La théorie bien connue avancée, depuis longtemps, par les stratèges israéliens a été tout simplement reprise et actualisée par les cercles néoconservateurs qui inspirent la diplomatie de l’administration Bush.[..] 10/2006 bit.ly/19bcwQx

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est vrai, attendons qu'ils reviennent, qu'ils s'organisent, qu'ils s'équipent et qu'on subisse les premières pertes. Pourquoi s'inquiéter de l’Allemagne, on a la ligne Maginot, en plus on a gagné en 1918 et ils avaient promis de ne pas recommencer ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est quoi le problème, d'admettre que des gens sont "français" ou de les subir à leur retour ? Parce que refuser de les faire entrer chez nous ou les renvoyer chez eux, je suis pas sûr que ça nous attire leurs bonnes grâces, ni que ça fasse moins de nous des "chiens d'infidèles occidentaux". L'activisme islamiste (à différencier de l'islamisme tel qu'il est vécu par des centaines de millions de gens normaux dans le monde) est un ennemi bien réel qu'on ne peut pas se contenter d'ignorer ou de croire que des frontières les empêcheront de nuire.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Très peu restent sur le carreau, c'est de l'ordre de moins de 10% ...Le reste revient, entraînés et embrigadés.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    La France a REAGIT à des actes organisés qui n'étaient pas de son initiative. Si des racailles et des délinquants qui détestent déjà la France veulent rejoindre les rangs de barbares insurrectionnels et génocidaires, l'exact opposé de ce que symbolise notre pays, je vois pas bien ce que la France a à voir là dedans... Bientôt on va nous expliquer que s'il y a une montée de l'islamisme radicale, c'est la faute de la France qui n'est pas assez islamisée ...

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire