En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dans les rues de Damas, lundi: manifestation de partisans du président syrien.
 

REPORTAGE - Les envoyés spéciaux de BFMTV à Damas font état d'une soudaine baisse de tension, mardi, après la proposition russe de placer l'arsenal chimique syrien sous contrôle international.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    Intervention en Syrie : La Recherche d'un prétexte à tout prix (par le Cf2R)
    La coalition réunissant les Etats-Unis, le Royaume Uni, la France, la Turquie, l'Arabie saoudite et le Qatar vient de franchir un nouveau pas dans sa volonté d'intervenir en Syrie afin de renverser le régime de Bachar El-Assad. Utilisant ses énormes moyens de communication, elle vient de lancer une vaste campagne d'intoxication de l'opinion internationale afin de la convaincre que Damas a utilisé l'arme chimique contre son peuple, commettant ainsi un véritable crime contre l'humanité et méritant « d'être puni ».
    Aucune preuve sérieuse n'a été présentée à l'appui de ces affirmations. Au contraire, de nombreux éléments conduisent à penser que ce sont les rebelles qui ont utilisé ces armes. Ces mensonges médiatiques et politiques ne sont que des prétextes. Ils rappellent les tristes souvenirs du Kosovo (1999), d'Irak (2003) et de Libye (2010) et ont pour but de justifier une intervention militaire afin de renverser un régime laïque, jugé hostile par les Etats-Unis - car allié de l'Iran et ennemi d'Israël - et impie par les monarchies wahhabites d'Arabie saoudite et du Qatar. Il est particulièrement affligeant de voir la France participer à une telle mascarade.[..bonne synthèse factuelle] 06/09/13 bit.ly/1aexzD2

  • habon
    habon     

    Ordo ab chao : l’ordre naît du chaos !!!

    Il est donc plus facile de manipuler les humains derrière le rideau, en créant les problèmes et les crises de toutes pièces qui désespèrent les gens pour ensuite apporter leur solution, se faisant apparaître comme les sauveurs. C’est la stratégie du chaos (problème – réaction – solution) qu’ils ont toujours appliqué à travers l’histoire pour mener le monde vers un Gouvernement mondial sous leur autorité.

  • moimeme
    moimeme     

    Me Concernant, Hollande c'est fini ! j'attends les municipales et 2017 pour transformer l'essai !

  • valgego
    valgego     

    Monsieur Hollande va crier haut et fort qu'il a pris tout le temps qu'il fallait pour éviter la guerre et qu'il ne faut pas confondre sarin et boule puante .

  • habon
    habon     

    [Contenu Modéré]

  • rolodex
    rolodex     

    Pierre Piccinin, l'enseignant belge qui avait été kidnappé a dit que bachar n'est pas derrière les attaques chimique ! et le gros hollande veut foncer tête baissée avec obama pour déclencher une méga guerre ? le peuple français désapprouve hollande, le renie, le condamne déjà pour sa politique merdique en France et nous français on devrait se faire péter la tronche pour lui ? moi j'ai pas voté hollande et ses guignols qui lui servent de GVT ! je ne veux pas de cette guerre qui n'est pas la mienne mais celle du gros mou ! qu'il envoie son fils chéri et les gosses de sa concubine qui se pavane dans des draps en soie payés par le contribuable ! dingue ça !

  • habon
    habon     

    POURQUOI BFM ne donne pas cette information "capiltal" !!!!!!
    Piccinin persiste et signe: "Al-Assad n'est pas derrière" l'attaque au gaz
    L'enseignant belge Pierre Piccinin, kidnappé en Syrie au mois d'avril et libéré dimanche en même temps que le journaliste de La Stampa Domenico Quirico, a accordé une interview à RTL-TVI, lundi matin. Il a indiqué que le gaz sarin n'avait pas été utilisé par le régime de Bachar Al-Assad. Confronté au démenti de M. Quirico, il a maintenu sa position, ajoutant qu'il serait suicidaire pour l'occident de soutenir les islamistes qui dirigent désormais la rébellion.

    "C'est un devoir moral de le dire. Ce n'est pas le gouvernement de Bachar Al-Assad qui a utilisé le gaz sarin ou autre gaz de combat dans la banlieue de Damas. Nous en sommes certains suite à une conversation que nous avons surprise. Même s'il m'en coûte de le dire parce que depuis mai 2012 je soutiens férocement l'armée syrienne libre dans sa juste lutte pour la démocratie", a déclaré M. Piccinin à Luc Gilson dans une interview enregistrée à Gembloux pour RTL-TVI et diffusée à 13h.

    http://www.rtl.be/info/belgique/faitsdivers/1031019/le-belge-pierre-piccinin-libere-en-syrie-temoigne-ce-n-est-pas-le-gouvernement-de-bachar-al-assad-qui-a-utilise-le-gaz-sarin-?utm_source=info&utm_medium=HP_Headline&utm_campaign=HP_Headline_0

  • jojobbb
    jojobbb     

    Des témoins arrivant de Syrie disent que ce sont les rebelles qui ont utilisé les armes chimiques ??? Alors qui croire ???? En tout cas, merci à Monsieur Poutine d' éviter une guerre ....

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    voila tout le monde baisse son pantalon devant la RUSSIE j attend avec impatience la
    réaction DE LA FRANCE par les explications du PRÉSIDENT
    si c est le cas c est la porte ouverte a tous les terroristes és du monde

  • IHF62
    IHF62     

    Comment Hollande va t'il nous expliquer qu'il n'y aura pas d'intervention en Syrie lui, qui a crié HAUT et FORT au monde entier que l'attaque de gaz chimique ne devait pas rester impunie.

Votre réponse
Postez un commentaire