En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un char turc à la frontière entre la Syrie et la Turquie, le 15 février.
 

Les forces kurdes ont conquis lundi un important bastion des rebelles syriens dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie, malgré les bombardements de la Turquie. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • bouledog
    bouledog     

    Mais que fait la Turquie en tuant nos alliés KURDES dans le combat contre DAESH , le seul peuple courageux ou les femmes ont pris les armes pour combattre DAESH bravo , nous condamnons la TURQUIE pour sa lâcheté et son soutien à DAESH car en tuant les KURDES ils font le jeu de DAESH

  • AgentK3
    AgentK3     

    Virez ces traitres de l'OTAN!
    Les turcs trafiquent avec daesh, ils abattent un chasseur russe, ils ne participent plus à la coalition et maintenant menacent des kurdes combattant daesh! avec des alliés comme ceux-là, on a pas besoin d'ennemis...

  • MOA01
    MOA01     

    Merci la censure... je recommence...
    Simplement parce que la communauté internationale laisse faire donc la Turquie profite de la guerre contre Daesh pour continuer…

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    les combattants kurdes ont lancé lundi l’assaut sur la ville syrienne de Tall Rifaat, contrôlée par les terroristes, et située à 20 kilomètres de la frontière turque dans la province d’Alep.

    La source a indiqué à l’agence russe RIA Novosti que c’est dans cette ville que se trouve l’un des plus importants bastions du groupe terroriste "modéré" Front al-Nosra (ceux qui faisaient du "bon boulot" sanguinaire pour Fabius qui les avait fait armer).

Votre réponse
Postez un commentaire