En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des pompiers interviennent après le bombardement des forces du régime de Bachar -al-Assad à Alep.
 

Quatre ans après le début de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme dresse un terrible bilan. Plus de 215.000 personnes ont été tuées, dont un peu plus de 66.000 civils.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Zoé
    Zoé     

    C'est insuffisant

  • 37berry
    37berry     

    L’« opposition modérée » syrienne a totalement disparue. Elle a été absorbée par Daesh. Au point que les États-Unis ne parviennent pas à trouver les combattants qu’ils pourraient former pour construire une « nouvelle Syrie ». L’ancien ambassadeur Robert S. Ford qui avait organisé les manifestations de 2011 et soutenu jusqu’au bout cette « opposition modérée » a officiellement changé de position. Il pense désormais que la seule opposition réelle en Syrie est composée de jihadistes qu’il serait extrêmement dangereux d’armer un peu plus. Rétrospectivement, il apparaît que la terminologie « opposition modérée » désignait, non pas des combattants civilisés, mais des Syriens prêts à trahir leur pays en s’alliant avec Israël. Depuis le début, cette opposition était dirigée de facto par des membres d’al-Qaïda (comme le Libyen Abdelhakim Belhaj, puis l’Irakien Abou Bakr el-Baghdadi) et se livrait aux pires atrocités (y compris au cannibalisme). Or, tous ces leaders sont aujourd’hui responsables de l’Émirat islamique.

  • 37berry
    37berry     

    Selon la Commission d'enquête internationale indépendante de l'Onu sur la Syrie, les protestations pacifiques de 2011 ont dégénéré en guerre civile en Syrie suite à l'ingérence de pays étrangers dans le règlement de la crise. L'ingérence de pays étrangers, ainsi que leur aide financière, militaire et technique ont fait dégénérer les protestations pacifiques de 2011 en guerre civile en Syrie, a annoncé vendredi à Genève la Commission d'enquête internationale indépendante des Nations unies sur la Syrie.

  • Jojobo
    Jojobo     

    IRIB- Les Etats Unis empêchent l'avancée de l'armée irakienne.....
    Un officier irakien a fait une révélation : les chasseurs US ont bombardé le siège du 14ème bataillon de l'armée irakienne!! Ce siège se trouvait, dans l'Ouest de l'Irak, où les forces irakiennes, celles de l'armée de Badr et du Hezbollah d'Irak, combattent, très violemment, les terroristes de Daesh. Des dizaines de forces irakiennes ont été tuées ou blessées, au cours de ce violent raid. Cité par Nahrein News, l'officier irakien, qui s'est exprimé sous le sceau de l'anonymat, a ajouté : " Le siège a été pris pour cible de deux missiles, et 45 officiers et soldats ont été tués !! Et des dizaines d'autres, blessés. L'attaque a eu lieu, quand les officiers et les soldats s'étaient réunis, dans un bâtiment situé dans la localité de Al Bou Ziyab, non loin du centcom irakien ! En effet, les forces stationnées sur cette base rentrent, régulièrement, de combats anti-Daesh, pour s'y ressourcer. Un général de brigade irakien se trouve, également, au nombre des tués. Le raid s'est déroulé, sans que les commandants de l'armée irakienne formulent la moindre demande en ce sens, à l'adresse de la soi-disante coalition anti-Daesh". Et le commandant irakien d'ajouter : "Cette attaque trahit un plan prémédité et parfaitement perfide, de la part des Américains, qui veulent, à tout prix, sauver Daesh, à Tikrit, ou encore, à Al-Anbar. C'est une complicité, on ne peut plus nette, avec les terroristes"! Le bataillon en question est l'un des plus célèbres bataillons irakiens, célèbre pour sa performance, dans la lutte contre les Daeshistes et les Baathistes. A la dernière nouvelle, Tikrit vient d'être libérée.

  • The Defiant
    The Defiant     

    Nous ne devrions avoir avoir un seul ennemi, les égorgeurs décérébrés de l'Etat Islamique. Churchill et Staline ont bien pu travailler main dans la main durant la seconde guerre mondiale contre Hitler !

  • Grincheux
    Grincheux     

    Les Syriens ont tout gagné, plus de pays, plus de maison, plus de vie, l'exile ou la mort .... la guerre est loin d'être fini et le risque de l'EI est bel et bien présent ...

  • reals
    reals     

    dont une moitié coté Hassad ,n'essayez pas de nous tromper

  • Du vent dans les voiles
    Du vent dans les voiles     

    Trop de paramètres en jeu Je laisse les spécialistes en géopolitique et géostratégie ou spécialiste du monde arabe des forum de BFM pour répondre........

  • jarod
    jarod      

    et comme on ne fait RIEN ça risque d'empirer !

  • The Defiant
    The Defiant     

    Les armées régulières et les milices privées sont décomptées avec les victimes civiles ? Curieux décompte, dont le bilan est plutôt à la charge de l'Occident et son soutien militaire à la rébellion. On voit où cela a mené en Libye.

Votre réponse
Postez un commentaire